fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

9 mai 2019

UE / Commerce : la nouvelle méthodologie antidumping appliquée à l’acier chinois

Les inquiétudes des producteurs européens d’acier à revêtement organique ont été entendues à Bruxelles. Dans un communiqué, la Commission européenne a en effet annoncé, le 3 mai dernier, l’extension des mesures antidumping visant les importations en provenance de Chine - mises en place en 2013 - pour une période de 5 ans. Les droits de douane ont été fixés dans une fourchette de 13,7 % à 58,3 %. Et, c’est une première, ceux-ci ont été déterminées par la nouvelle méthodologie de calcul des droits antidumping, adoptée par l’Union européenne (UE) en décembre 2017 pour renforcer son arsenal de défense commercial. L’occasion de faire un point sur cette nouvelle approche. Plus de distinction entre économies marchandes et non marchandes Celle-ci s’applique aux produits importés en provenance de pays où il existe des distorsions importantes du marché ou dans lesquels l'Etat pèse significativement sur l’économie. Contrairement à l’ancienne méthode de calcul, la nouvelle ne fait plus de distinction entre économies marchandes et non marchandes. Elle vise donc à être appliquée, de la même façon, à tous les pays membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) lorsque des distorsions de marché sont décelées. « Influence...

L'accès à la totalité de l'article (643 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé