En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Textile / Commerce : les industriels français dénoncent les dérives des SPG européens

En invitant la presse au Sénat, le 1er mars, l’Union des industries textiles (UIT) avait pour objectif d’alerter sur les dérives des systèmes de préférences généralisées (SPG, SPG+, EBA). Alors que la Commission européenne a publié le 19 janvier un rapport sur les privilèges accordés par l’Union européenne (UE) *– un exercice auquel elle est obligée de se plier tous les deux ans – l’UIT veut que les États membres exercent une pression sur les nations bénéficiaires qui enfreignent leurs engagements sociaux, environnementaux, dans les droits de l’homme, et pratiquent une concurrence déloyale. Premier accusé, le Pakistan, dont les exportations d’habillement dans l’UE sont passées de 2,8 milliards de dollars en 2012 à 4,8 milliards en 2016. Entre temps « en 2014, le SGP+ a été attribué au Pakistan, contre l’avis de la France, qui ne considérait pas ce pays comme particulièrement faible et surtout estimait qu’il ne respectait pas les droits de l’homme », exposait Henri Malosse, ex-président du Conseil économique et social européen (CESE), en présence d’Emmanuelle Butaud-Stubbs, déléguée générale de l’UIT. Le linge de maison français en danger Mais qu’est-ce que le SGP+ ? Un petit retour en arrière s’impose....

L'accès à la totalité de cet article est protégé
Textile / Commerce : les industriels français dénoncent les dérives des SPG européens
Il vous reste 83% de l'article à lire
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >