fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Sport / Export : R. Maracineanu lance une stratégie de filière avec l’Afrique en ligne de mire

6 décembre 2018


Depuis plusieurs années, le sport, avec tout de qui l’entoure (santé, sécurité…), constitue un business très lucratif. Sa pratique se développe sur tous les continents et les rendez-vous à l’échelle planétaire se multiplient. La France veut y prendre sa part, poussant ses acteurs à s'organiser en filière, marchant ainsi dans les traces de l'industrie*. Lors des 6e Rencontres internationales des grands évènements sportifs (Riges), le 27 novembre à Paris, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, était venue annoncer la volonté de l’État de rapprocher les filières entre elles et de « travailler en équipe avec le secteur privé ». Devant les professionnels rassemblés par Business France, l’ancienne championne du monde de natation (200 mètres dos) a indiqué la nécessité d’une « réflexion structurée » pour « mieux identifier les marchés » et annoncé la création en 2019 d’une « entité juridique pour travailler sur les marchés national et international » et de deux nouveaux Clubs sports à l’étranger, « en Amérique et en Afrique ». Ces structures, dont il n’existe à ce jour qu’un exemple, le Club sport Chine lancé en 2017, doivent rassembler les acteurs, coordonner la présentation de l’offre tricolore,...

L'accès à la totalité de l'article (1243 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé