Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Ch Gilguy

P. Novo : Bpifrance a « les moyens d’aider les entreprises à affronter la vague »

12 mars 2020


Bpifrance est en première ligne pour aider les entreprises à faire face à la vague de chocs provoquée par la pandémie liée au coronavirus Covid-19 et préparer l’après-crise. Dans cet entretien exclusif, Pedro Novo, son directeur exécutif de l’export, tire les premières leçons de cette crise sur le plan stratégique, réaffirme l’ambition forte de la banque publique sur l’export, et dévoile un plan d’action pour 2020 qui concerne tout autant la prospection de nouvelles PME à fort potentiel export que l’amélioration des produits, notamment les crédits export de petit montant.   Le Moci. Quel est l’impact de la crise du coronavirus sur votre activité export ? Pedro Novo. A court terme, nous avons, comme tout le monde, dû annuler ou reporter des opérations et des missions. Mais le plus important est l’impact qu’elle a sur la confiance des entreprises : celles-ci réduisent leurs plans d’investissement ou le décalent de 6 mois, ce qui a des conséquences financières immédiates pour de nombreux secteurs. Le secteur de l’événementiel en France, qui représente 300 000 emplois, par exemple, est fortement impacté comme le sont également les secteurs du tourisme, de la restauration ou des transports. Nous suivons de prêt...

L'accès à la totalité de l'article (2360 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé