fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Madagascar / Ports : un nouveau système de gestion portuaire fait polémique

6 avril 2017


En prenant en catimini des décisions contestées en matière de gestion portuaire, le gouvernement malgache vient de s'attirer l'ire du secteur privé et des bailleurs de fonds internationaux. « On fait de l’affichage au moment des grands rendez-vous internationaux pour obtenir le maximum et puis on en est fait qu’à sa tête », délivre ainsi à la Lettre confidentielle un familier de l’ancienne colonie française, faisant allusion à la grande 'Conférence des bailleurs et investisseurs' (CBI) de décembre dernier à Paris, à l’issue de laquelle le pays dirigé par le président Hery Rajaonarimampianina a récolté plus de 10 milliards de dollars de promesses d’aide sur quatre ans. Mais à condition de démontrer aux 'partenaires techniques et financiers' (PTF) sa capacité d'absorption et sa bonne gouvernance... Un engagement que les autorités malgaches semblent avoir du mal à tenir dans le secteur portuaire. Il y a une quinzaine de jours, le Groupement des entreprises de Madagascar (Gem), soit le patronat local, le Syndicat des industries de Madagascar (SIM), association à but non lucratif, et les PTF, emmenés par l’Union européenne, les États-Unis et l’Allemagne, ont transmis une note au Premier ministre malgache, Olivier Mahafaly Solonandrasana,...

L'accès à la totalité de l'article (982 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé