fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

États-Unis / UE : un texte du Sénat américain menace les intérêts européens dans l’énergie en Russie

20 juillet 2017


Une fois encore « les États-Unis font cavalier seul », déplore-t-on au sein de la Commission européenne. Alors que depuis 2014 Bruxelles et Washington avaient adopté une approche coordonnée dans leur politique de sanctions à l’encontre de la Russie, les Américains tentent désormais d’imposer leur propre tempo. En cause ? L’approbation par le Sénat, le mois passé, d’un train de sanctions contre Moscou visant notamment des projets dans le domaine de l’énergie. Une initiative prise sans concertation avec les Européens. « Je regrette que l'approche commune de l'Europe et des États-Unis sur la Russie ainsi que les sanctions aient été limitées et abandonnées de cette manière », a déclaré Brigitte Zypries, la ministre allemande de l’Économie, dans un entretien accordé à Reuters. Reste à savoir si Donald Trump donnera son blanc-seing à la proposition sénatoriale. « S'il l'approuve, nous devrons envisager ce que nous ferons contre cela », a ajouté la ministre, membre du SPD. Car au-delà du manque de coordination entre les deux blocs, c’est surtout les risques que font peser cette initiative sur plusieurs...

L'accès à la totalité de l'article (561 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé