fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

12 décembre 2019

Iran / États-Unis : Téhéran et Washington se parlent à nouveau

L’Iran et les États-Unis seraient tentés par un rapprochement. Difficile de prévoir si et quand les deux nations concluront la paix. Mais plus de quarante ans après la Révolution islamique, les premiers signes sont jugés encourageants par certains experts. Ainsi, depuis juin, la médiation japonaise, un moment interrompue, est à nouveau active. Et, le 7 décembre, suite à un échange de prisonniers, Donald Trump a tweeté : « Merci à l’Iran pour une négociation très juste » ajoutant « Vous voyez, nous pouvons parvenir à un accord ensemble ». Jusqu’à présent, le président américain n’était pas avare de menaces à l’encontre du régime de l’ayatollah Ali Khamenei. Mais aujourd’hui les intérêts des deux puissances se rejoignent. A moins d’un an de l'élection présidentielle américaine (3 novembre 2020), le locataire de la Maison Blanche tient sa promesse de la campagne précédente : éviter des guerres qui coûteraient la vie à de nombreux Américains. Limogé le 10 septembre, le conseiller va-t-en guerre John Bolton en a fait les frais. Pas plus en Corée du Nord qu’en Iran, il n’est parvenu à entraîner Donald Trump sur les chemins de la guerre. M. Makinsky : « l’Iran est prêt à négocier sur tout. La question est quand...

L'accès à la totalité de l'article (1137 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé