fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Gabon / Export : la France doit défendre sa première place

Le Gabon est peu peuplé (2 millions d’habitants), mais riche. En pétrole et minerai notamment. A cet égard, les français Total et Comilog (Eramet) font  figure de fer de lance de l’économie gabonaise. Le géant des hydrocarbures, selon le directeur général de Total Gabon, Henri-Max Ndong-Nzue, a investi sur place 260 millions de dollars en moyenne pendant cinq années. Il y produit aussi environ un quart du pétrole brut gabonais, soit 36 100 barils par jour en 2018. Quant à la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), elle « faisait quatre millions de tonnes de manganèse l’an dernier sur cinq millions au total. Deux autres usines* font un million de tonne chaque année », expliquait aussi Bruno Faour, vice-président Développement en Afrique d’Eramet, lors d’un colloque sur l’économie du Gabon, organisé par le Sénat et Business France au Palais du Luxembourg, le 29 mars. La France, 28 à 30 % de marché Dans le commerce aussi, la France se taille la part du lion, tenant à distance la Chine, qui est même devancée par la Belgique. Le géant asiatique serait à 10 % de part de marché, indiquait Christophe-André Frassa, sénateur des Français établis hors de France et président du groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique...

L'accès à la totalité de l'article (1297 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Gabon / Export : la France doit défendre sa première place
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >