fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

France / Nigeria : ces startup françaises qui misent sur le marché nigérian

16 mai 2019


Un an après la visite officielle d’Emmanuel Macron au Nigeria (3-4 juillet 2018), l’ambassade de France à Lagos accueillera début juillet une délégation d’entreprises françaises des industries culturelles. Lors de son séjour, le président avait indiqué que la culture devait devenir un axe de développement partagé par la France et le Nigeria. Emmanuel Macron a, notamment, été « impressionné par la croissance de Nollywood, deuxième industrie cinématographique au monde* après Bollywood en Inde », a révélé ainsi John Okoro, Business Development Manager chez Vergnet et président de l’association Friends of Nigeria (FON), coorganisateur de Rencontres d’affaires France-Nigeria, le 10 mai, avec le Comité d’échanges Afrique France de la CCI Paris Ile-de-France et l’ambassade du Nigeria en France. Cinéma : l’angle du e-learning avec Lafaaac Dans ce grand pays d’Afrique de l’Ouest (entre 190 et 200 millions d’euros), le marché, formel et informel, du cinéma représente trois milliards de dollars. Les besoins en formation y sont considérables. Un million de professionnels travaillent dans le secteur (décorateurs, cameramen…). Sans compter tous les artisans ou acteurs qui pourraient contribuer à l’expansion du secteur, grâce...

L'accès à la totalité de l'article (1075 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé