fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Développement / Covid-19 : 12 pays éligibles à un moratoire sur leur dette
© Cornelius-Fotolia.com

Développement / Covid-19 : 12 pays éligibles à un moratoire sur leur dette

11 juin 2020


Les pays en développement à bénéficier de l’initiative de suspension du service de la dette (ISSD), adoptée mi-avril par le G20, sont maintenant au nombre de 12. Le 9 juin, le Club de Paris a annoncé les noms que quatre nouvelles nations parmi les plus pauvres pauvres ou vulnérables : Éthiopie, Tchad, Congo-Brazzaville, Pakistan. Comme leur huit devanciers (Mali, Népal, Grenade, Dominique, Cameroun, Mauritanie, Burkina-Faso et Niger), ces quatre pays en développement ne seront pas tenus de payer leurs échéances cette année, disposant pour le faire de trois années. « Le montant total des échéances en 2020 ainsi différées atteint environ 1,1 milliard de dollars à ce jour, auquel s’ajoute le report d’arriérés préexistants », a indiqué le Club de Paris. « Il y a une année de grâce en 2021, sans service dû sur ces reports, puis un étalement pour rembourser ces échéances de 2022 à 2024 », a précisé la présidente du Club de Paris, la Française Odile Renaud-Basso, directrice générale du Trésor, lors d’une conférence téléphonique, le 10 juin. Le Sénégal a annoncé que les budgets libérés seraient affectés au « financement des dépenses sanitaires, sociales et économiques ». D’après le ministère des Finances et du budget,...

L'accès à la totalité de l'article (772 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
Se connecter Pas encore lecteur ? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte-monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé