fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

UE / Concurrence : en s’attaquant à Engie, Margrethe Vestager veut mieux faire passer la pilule Apple

Elle avait promis une application impartiale des règles européennes de la concurrence. L’enquête approfondie, ouverte lundi 19 septembre par la Commission européenne sur le traitement fiscal accordé par le Luxembourg à Engie (ex GDF Suez), révèle une nouvelle fois la détermination de Margrethe Vestager. « Cette action contre l'un des géants de l'énergie, dont l’un des principaux actionnaires n’est autre que l‘État français, ne peut qu'être saluée. Les distorsions aux  règles de concurrence dans ce secteur pénalisent non seulement les Européens en tant que consommateurs et contribuables mais également les nouvelles entreprises désireuses d'entrer sur le marché », s’est félicitée Eva Joly, eurodéputée française, membre du groupe des Verts et de la Commission d’enquête créée au Parlement européen sur le scandale des Panama Papers. Dans le collimateur des services de la concurrence à Bruxelles ?  Des rescrits fiscaux émis depuis septembre 2008 par le Luxembourg sur deux transactions financières entre des sociétés de ce qui était à l'époque GDF Suez. « Après Amazon, McDonald’s ou Apple, la Commission européenne poursuit ses investigations sur les avantages accordés par des États membres de l'UE à des entreprises...

L'accès à la totalité de l'article (798 mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d’un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.
UE / Concurrence : en s’attaquant à Engie, Margrethe Vestager veut mieux faire passer la pilule Apple
Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5.00 €
par porte monnaie
ou par CB

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
du MOCI
Je découvre les offres
Contenu associé

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >