Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© M. digabel

Chine / Coronavirus : une veille quotidienne du SER disponible en ligne

6 mars 2020


La Chine est-elle enfin en train de voir le bout du tunnel dans lequel l’a brutalement entraînée le coronavirus Covid-19 ? Sur le dernier bulletin de veille du Service économique (SER) de l’ambassade de France à Pékin, mis en ligne en accès gratuit le 6 mars sur le site de la Direction générale du Trésor, on découvre que la reprise de l’activité en Chine est réelle, mais très lente, confirmant les données déjà livrées par les analystes.

Les principaux indicateurs sont encore loin des niveaux d’avant-crise : l’indice Baidu des migrations (flux de travailleurs migrants dans les principales agglomérations) du 4 mars est encore à -79 % sur Pékin, - 60 % sur Shanghai, -44 % sur Canton, -40 % Shenzhen, ce qui signifie que de nombreux travailleurs manquent encore à l’appel. Le 5 mars, à Pékin, la fréquentation du métro était encore à -85 %, et à -66 % sur celui de Shanghai.

Quant à la consommation quotidienne de charbon par les six grands groupes de production d’électricité de Chine -un indicateur imparable-, elle était encore, le 5 mars, de 27 % inférieure à la normale avec 504 000 tonnes. C’est bon pour la performance climat du pays, mais c’est mauvais signe pour l’intensité de la reprise de l’activité économique.

Les huit principaux ports à conteneurs du pays* ont enregistré une chute de près de 20 % de leur activité en février 2020 par rapport à février 2019, mais la situation semble s’améliorer avec le retour à une activité normale : traitement des conteneurs en attente, reprise des opérations de pickup-delivery au port de Shanghai... Concernant les trains-blocs, ces trains de frets à destination de l’Europe, ils ont également repris leur activité, sauf depuis Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus.

Après avoir pris des mesures pour soutenir les entreprises chinoises en difficulté, les autorités chinoises évoquent un plan de relance plus massif, misant sur l’accélération des projets d’infrastructures.

Autant d’indicateurs que l’on peut découvrir et suivre grâce à ce service de veille économique quotidienne et exceptionnelle destinées à la communauté d’affaire françaises mis en place par le SER de Pékin à la demande du ministre de l’Économie et des finances, Bruno Le Maire, à partir du 21 février. Une bonne source d’information sur ce qui se passe actuellement en Chine, à consommer sans modération.

Desk Moci

* Shanghai, Shenzhen, Ningbo, Canton, Tianjin, Xiamen, Dalian, Qingdao (plu de 50 % du trafic conteneurs du pays).

Contenu associé