Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Ça bouge dans les organisations : Covid-19 / Corée du Sud, Ministère de l’Europe et des affaires étrangères / Startup-États-Unis, Cosmetic Valley / États généraux

4 juin 2020


Covid-19 / Corée du Sud : les autorités coréennes autorisent toujours l’entrée sur leur territoire des résidents étrangers détenteurs d’une carte de séjour (ARC) en cours de validité. Néanmoins, à compter du 1er juin 00h00 (nuit du dimanche 31 mai au lundi 1er juin), ceux-ci devront produire deux documents à leur entrée sur le territoire coréen (les documents seront demandés à l’arrivée à Séoul mais il est possible que les compagnies aériennes les exigent dès l’embarquement) :
- Une autorisation de retour. Cette autorisation devra être obtenue avant le départ de Corée auprès du service coréen de l’immigration. Les ressortissants étrangers quittant ce pays sans autorisation de retour verront leur carte de séjour annulée. Pour y retourner, ils devront alors solliciter un nouveau visa de long séjour auprès de l’ambassade de Corée du pays dans lequel ils séjournent.
- Un certificat médical délivré dans un délai n’excédant pas 48h avant le départ vers la Corée. Ce certificat doit être écrit, en langue anglaise ou coréenne, signé par un médecin et délivré par une institution médicale. Il devra mentionner la date de l’examen médical et la présence ou non des symptômes tels que fièvre, toux, frissons, maux de tête, difficultés respiratoires, courbatures musculaires, pneumonie.

Ministère de l’Europe et des affaires étrangères / Startup-États-Unis : 14 jeunes pousses innovantes françaises* ont été sélectionnées le 28 mai pour participer à l’édition 2020 du programme Deeptech North America - NETVA (New Technology Venture Accelerator) porté par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Ce programme d’accompagnement personnalisé, d’analyse d’opportunités et de développement de partenariats technologiques aux États-Unis, est dédié aux jeunes startups innovantes françaises, souhaitant se préparer aux réalités et spécificités des marchés nord-américains pour réussir leur internationalisation. Dirigé par les équipes du service pour la Science et la Technologie de l’ambassade de France aux États-Unis, le programme NETVA vise à apporter des réponses concrètes au besoin d’internationalisation de startups françaises, issues de/ou adossées à des laboratoires de recherche, développant des produits innovants à haute valeur ajoutée.
*Les startup lauréates du programme 2020 sont : AgenT ; Amiral Technologies ; Byond ; Carbon Waters ; CERTIS Therapeutics ; Deepsense ; Grapheal ; Hewel S.A.S. ; PowerUp ; SPARTHA Medical ; SurgAR ; Vaxxel ; VeriQloud ; Wise-Integration. Plus d'informations : https://www.netvafrance.com/Presentation.html

Cosmetic Valley / États généraux : le pôle de compétitivité de la filière parfumerie-cosmétique a ouvert le 1er juin la consultation en ligne des États généraux de la filière parfumerie-cosmétique sur la plateforme : https://eg2020.cosmetic-valley.com. À l’initiative de Cosmetic Valley, la consultation de ces États généraux, qui visent à fédérer l’ensemble des acteurs de l'écosystème national, va s'appuyer sur un comité de pilotage, composé de la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), la Confédération nationale de l'esthétique et parfumerie (Cnep), du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de la Direction générale des entreprises (DGE), et réunissant des PME, des groupes, et des universités ou des organismes de formation. En ligne et participative, la consultation a pour objectif de recueillir les propositions de chacun et s’adresse à tous : industriels, entrepreneurs, chercheurs, enseignants ou étudiants. Par l’intermédiaire d’un questionnaire anonyme, les contributions portent sur une dizaine de thématiques : financement des entreprises, marketing, vente, export, innovation, réglementation, production, approvisionnement, achats, ressources humaines, qualité, hygiène-sécurité et environnement.

Contenu associé