Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© DR

Accompagnement export : Stratexio monte en gamme avec les ETI

17 septembre 2020


Active depuis 2017 dans l’accompagnement à l’international des petites et moyennes entreprises (PME), l’association Stratexio, présidée par Fabrice le Saché, vice-président et porte-parole du Medef, monte en gamme avec les entreprises à taille intermédiaire (ETI).

Après un premier "club ETI" lancé en juin avec le fonds d’investissement Capital Export, une nouvelle structure  été mise sur les fonts baptismaux, le 26 août, avec Salveo, une société d’accompagnement à l’international (SAI) active dans plus de 50 pays et membre de l’OSCI, la fédération des SAI et des SCI (sociétés de commerce international).

(Sur notre photo, les dirigeants de Salveo et Stratexio lors de la conclusion de ce partenariat).

Un club avec Salveo à Lyon

A ce jour, Salveo identifie dans la région lyonnaise les 10 sociétés qui bénéficieront du club ETI animé par son directeur général, Johann Sponar.

Parallèlement, Stratexio, créé  par  plusieurs  organisations  patronales  (Medef,  Medef International, France Industrie), institutions (CCI, CNCCEF...) et fédérations professionnelles (UIMM, Ameublement français, FIEV, Plasturgie, OSCI...) et soutenue par divers partenaires privés (dont Malakoff Humanis,  Coface, etc.), forme les salariés de la SAI à sa démarche « structurée, complète et durable » d’internationalisation.

Dans un communiqué de presse paru le 26 août, les deux partenaires indiquent que les 10 ETI retenues bénéficieront ainsi « d’un diagnostic personnalisé avant d’intégrer le programme».

Ce dernier inclut 1 rencontre tous les deux mois autour d’un expert thématique, trois rencontres par an autour  d’une  personnalité  charismatique  de  l’international, un  partage  d’expérience  et  de  bonnes pratiques entre chefs d’entreprises, un accompagnement personnalisé sur des opérations d’export ou d’implantations à l’étranger, une plateforme d’accès individuel à plus de 110 experts de haut niveau, l’accès au catalogue de webinaires sur des sujets pointus, le bénéfice des avantages partenaires (Coface, Medef  International...) ».

Créer un esprit commando chez les ETI

« Avec Stratexio, au-delà de la méthode et du partage des meilleures pratiques, nous créons un esprit commando pour réussir ensemble et s’inspirer les uns des autres, pour que des groupes de chefs d’entreprises, solidaires, puissent croître à l’international, dans une émulation positive », souligne encore Johann Sponar.

Par rapport à des PME dont le profil peut être hétérogène (notamment en termes de degré d’internationalisation), les ETI, presque toujours déjà implantées à l’étranger, partagent des problématiques similaires pour mettre en œuvre une stratégie internationale.

A titre d’exemple, citons les moyens de croissance externe, mais aussi les modes de distribution  ou représentation  commerciale  selon  les  pays  et  zones  commerciales,  l’identification de clients ou distributeurs, le financement des projets ou encore les outils de mobilité des ressources humaines et d’expatriation.

Multiplier les partenariats

Si la collaboration avec Salveo est nouvelle, celle avec Capital Export est plus ancienne, puisque le fond d’investissement est membre du Conseil d’administration de Stratexio depuis le début.

Fort de cette double expérience, l’association entend aussi « répliquer le dispositif avec d’autres fonds d’investissement », confie au Moci sa déléguée générale Stéphanie Le Dévéhat-Picqué.

D’autres clubs pourraient être aussi ouverts avec d’autres partenaires traditionnels, comme Coface et Malakoff Humanis, mais, à ce stade, le choix entre PME et ETI n’a pas encore été effectué.

Une centaine de PME

Parallèlement à sa diversification vers les ETI, Stratexio poursuit son engagement auprès des PME.

Au 30 juin, 51 d’entre elles développaient une démarche d’internationalisation au sein de sept clubs territoriaux (Charente, Paris, Strasbourg, Oise et trois en Pays de la Loire). Chaque bénéficiaire participant à un cycle d’au minium un an (chaque entreprise ayant la possibilité de s’engager sur plusieurs années), une centaine de PME au total a terminé un cycle.

D’après Stratexio, « + 67 % de hausse de CA export en moyenne (ont été enregistrés) pour les 100 entreprises ayant suivi le programme depuis 2017 ».

Sur le plan opérationnel, les partenaires majeurs sont Medef et ses déclinaisons territoriales (Charente, Est…) et CCI International Pays de la Loire, une région qui comptait à elle seule une quarantaine de sociétés bénéficiaires au 30 juin, répartie dans quatre clubs. D’ici la fin de l’année, un cinquième club PME doit être inauguré dans cette région historique de la présence de Stratexio.

Une structure similaire est aussi annoncée en Bretagne, avec Medef à la manœuvre.

Dans les Hauts de France, où l’organisation patronale est aussi pilote, un premier club, Hauts de France Sud, a été fondé pendant la période de confinement. Après une première réunion fin juin, les 10 PME membres devraient se retrouver à nouveau le 25 septembre. Quatre jours plus tard, le 29 septembre, un second club, Hauts de France Nord, fera l’objet d’une réunion d’information. Son officialisation devrait ainsi intervenir avant la fin de l’année.

Camille Ferré

 

 

 

 

Contenu associé