fbpx

Suisse

Économie

Informations pays

Population (millions, 2020)1 : 8,6

Capitale : Berne
Devise : Franc suisse
Décalage horaire avec la France : aucun.
Climat :
• Température moyenne en janvier : – 1°C (Berne), 0°C (Genève), 1°C. (Zurich).
• Température moyenne en juillet : 18°C (Berne), 20°C (Genève), Zurich (24°C).

Indicateurs économiques
Taux de croissance du PIB réel1 : 2020 (provisoire) : -2,4 % ; 2019 (provisoire) : 1,2 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2020)2 : 73 620

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

Conjoncture

20e économie mondiale, la Suisse affiche des résultats économiques exceptionnels : croissance stable sur le long terme, très faible taux de chômage, finances publiques assainies, forte compétitivité à l’export, système éducatif assurant l’intégration des jeunes sur le marché du travail… Bien que fortement affectée par la crise liée au covid-19, l’économie suisse a démontré une plus grande résilience que la plupart des pays européens. Sur le plan macroéconomique, le principal défi est de limiter le rythme de l’appréciation tendancielle du franc. Sur le plan commercial, les incertitudes sur le cadre de la relation entre la Suisse et l’Union Européenne pourraient s’avérer un facteur pénalisant pour le tissu économique suisse. 

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2020, Md USD, évolution sur 2019)3 :
Export : 319,318 (+2 %)
Import : 291,981 (+5 %)

Cinq premiers fournisseurs (avec part de marché)3 :
1 – Union européenne 49,7 %
2 – États-Unis 7,2 %
3 – Chine 6,1 %
4 – Royaume-Uni 5,7 %
5 – Hong Kong 4,2 %

Exportations françaises 20204 : 16,397 Md USD, -17,63 %

Source : 3. OMC. 4. IHS Markit. 

Risques et paiements

La Rédaction du Moci a réuni un ensemble de notes, scores et paramètres d’évaluation couvrant d’une part le risque macro-économiques associés à un pays, d’autre part la solvabilité générale des entreprises de chaque pays.

A ces indicateurs de solvabilité sont associés les environnements et procédures associées aux démarches de recouvrement pouvant être réalisées dans chaque pays.

Enfin, un expert du Moci a rédigé une note de synthèse associée à cet environnement risque pour la plupart des pays du globe.

Appréciation du crédit manager Moci

Risque pays : excellent
Risque client : bon (mais à surveiller tendance à la dégradation)

Notes de risque pays

OCDE : N. C. (octobre 2021)
Euler Hermes : AA1, risque de court terme faible (octobre 2021)
Coface : pays A1 ; environnement des affaires A1 (octobre 2021)
Credendo : court terme : 1/7 ; commercial : C ; risque de transfert : 1/7 (octobre 2021)
Atradius : 1/10 (octobre 2021).

Environnement des affaires
Indice de perception de la corruption (2) : 3/180

Sources : (2) Transparency International.

Obtenir des renseignements de notoriété sur l’acheteur

• Union Suisse Creditreform
Plusieurs sites et adresses pour cette coopérative. Ci-après l’adresse du site pour la Suisse romande. On peut ensuite accéder aux différents autres sites : www.creditreform.ch/fr/ensemble-contre-les-pertes.html

• Bisnode (représente D&B en Suisse)
Communique des informations intéressantes, dont des études sur le comportement payeur des entreprises suisses.
http://www.bisnode.ch/fr/302/Home.htm
Tél. : +41 44 735 64 64
info.ch@bisnode.com

• Wys Muller SA
www.wysmuller.ch
info@wysmuller.ch
Tél. : +41 22 329 22 66

Moyens de paiement

Monnaie locale
Le franc suisse (CHF).
Convertible.

Taux de change au 7 octobre 2021 :
1 CHF = 0,93129 EUR
1 EUR = 1,07358 CHF

Conseillés
Le virement bancaire, Swift de préférence.

Déconseillés
Tous les autres.

Conditions de paiement

Délais de paiement habituels
Délai standard : 30 jours. On avait constaté une nette dégradation sur le premier semestre 2020. Si, selon le Baromètre Atradius publié en novembre 2020, on constatait un délai moyen de 33 jours, plus récemment, Intrum Justitia, dans son European Payment Report 2021, basé sur une étude réalisée entre janvier et avril 2021, a indiqué un délai moyen de 40 jours pour le secteur privé et 49 jours pour le secteur public. 

Bien que n’étant pas dans la zone euro, la Suisse adhère à l’espace SEPA (Single Euro Payment Area). Selon l’importance de la commande et la solvabilité du débiteur, éventuellement garantir le virement soit par une lettre de crédit standby, soit par de l’assurance-crédit.

Risques de retards de paiement
Les données les plus récentes recueillies par Intrum Justitia dans le rapport précité, indiquent un délai moyen de retard de paiement de 13 jours pour les entreprises du secteur privé et 11 jours pour le secteur public, avec des DSO (Days Sales Outstanding) respectifs de 53 et 60 jours.

À noter que dans son étude sur l’évolution du BFR dans le monde, publiée fin juillet 2021, Euler Hermes mentionne pour la Suisse, en 2020, un DSO moyen de 53 jours (49 en 2019).

Acomptes à la commande
En obtenir est possible, en fonction du montant de la commande.

Garanties bancaires locales

En obtenir ne pose pas de problème particulier, que ce soit une garantie à première demande ou une lettre de crédit standby. Les commissions dépendent bien évidemment du profil de risques. Exemple de conditions actuelles : lettre de crédit standby et garantie à première demande, minimum 50 CHF par trimestre, mais avec un minimum de 200 CHF par garantie.  

Tribunal compétent en cas de litige

• En Suisse, le tribunal compétent est celui du lieu du défendeur (tribunal cantonal) sous réserve de recours auprès du tribunal fédéral. Rappelons que le Code fédéral suisse des obligations est un droit neutre, à privilégier pour les transactions de montant élevé.

• Noter qu’il existe en Suisse des procédures rapides de recouvrement des créances impayées, à engager auprès de l’Office des poursuites et des faillites du canton dans lequel est immatriculé le débiteur. La procédure est rapide et efficace. 

Classement Banque mondiale, règlement insolvabilité, 2020 : 36/190.

Bon à savoir
Une unification du droit civil des différents cantons est entrée en vigueur le 1er janvier 2011. Rappelons que le droit suisse est un droit neutre, à privilégier dans les transactions internationales.

Le conseil du crédit manager

Si, pendant longtemps, les entreprises suisses ont été reconnues pour leur sérieux en matière de respect des délais de paiement, depuis quelques années, certains secteurs d’activité (l’horlogerie, par exemple) étant en difficulté, les retards de paiement se sont multipliés. Après une baisse des faillites constatées durant plusieurs années à la suite de la loi sur les faillites de 2009, celles-ci sont reparties à la hausse, plus de 31 % en 2018, et elles sont restées supérieures à 6 000 l’année suivante. Dans ses dernières prévisions (6 octobre 2021), Euler Hermes enregistre une baisse de 8 % sur 2020, que l’on peut attribuer aux mesures exceptionnelles prises par les autorités pour soutenir l’économie durant la crise sanitaire. L’assureur-crédit prévoit toutefois deux années de hausse, avec +4 % à fin 2021 (5 100) puis +10 % pour l’année 2022 (5 600). Prudence pour les opérations de montants significatifs et aussi pour les phases d’entrée en relation.  

Mobilité

Chiffres clés

Population (2018) : 8,4 millions d’habitants, dont population urbaine : 74 %.
Langues : allemand, français, italien et romanche. Anglais utilisé pour les affaires.
Religions : catholiques : 42 % ; protestants : 35 % ; musulmans : 4 % ; autres/néants : 19 %.
Nombre de Français immatriculés (2018) : 188 691.
Nombre d’entreprises françaises implantées : 823.
PIB/hab. en parité de pouvoir d’achat (2018) : 64 649 USD.
Taux de croissance du PIB (2018) : + 2,5 %.
Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) : 4,7 t.
Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) : 12e, niveau « très élevé ».

Sources : MEAE, Banque mondiale, Commission européenne (base de données EDGAR), FMI, Institute for Economics & Peace pour le GPI et Le Moci.

S’y rendre

Formalités

La carte nationale d’identité est suffisante pour entrer dans le pays. Aucun vaccin n’est exigé.

Pour des séjours plus longs, les ressortissants de l’UE ont besoin d’une autorisation de séjour. L’annonce doit être faite auprès de la commune de domicile avant l’entrée en fonction. Ces personnes doivent présenter : une carte d’identité ou un passeport valable et, en cas d’activité salariée, elles doivent présenter en outre une déclaration d’engagement de l’employeur ou une attestation de travail (par ex. un contrat de travail).

Y travailler

Le marché du travail

L’offre d’emplois en Suisse est globalement supérieure à la demande. On estime qu’au moins 30 % des PME locales, qui constituent la majorité du tissu économique, n’arrivent pas à pourvoir les postes dont elles ont besoin. Les possibilités d’emplois portent sur des profils pointus, voire hyper-pointus, dans une vaste gamme de secteurs et créneaux tels que : l’informatique, la microtechnique, l’horlogerie, les Medtech et certaines professions de santé, le Big Data, l’Internet des objets, la blockchain, l’intelligence artificielle, etc.

Il convient de rappeler que la compétitivité des entreprises suisses repose sur l’innovation, l’hyperspécialisation sur des créneaux très pointus et une forte activité à l’international. En raison du poids du secteur bancaire, la Suisse a été un pays pionnier en matière de cybersécurité et de développement des fintechs ainsi que des crypto-monnaies (l’Ether a été créé en Suisse). Le canton de Zoug est d’ailleurs aujourd’hui surnommé « Crypto Valley » en raison de la concentration d’entreprises actives dans le domaine des crypto-monnaies et de la blockchain. La croissance des start-up dans le canton de Zoug a donné lieu à l’émergence d’une « Cripto Valley ». Il faut donc prendre le temps de bien regarder les besoins des PME car il y a parmi elles de vraies pépites qui peuvent offrir de réelles possibilités de carrières. Autre élément à garder en mémoire : l’activité est fortement disséminée sur le territoire avec des spécialisations selon les cantons (horlogerie à Neuchâtel et dans le Jura, pharmacie à Bâle, etc.).

Pour ce qui est de la recherche d’emploi, les outils classiques doivent être utilisés : Internet, sites spécialisés, candidatures spontanées (dites « offres spontanées » en Suisse), etc. Mais le meilleur moyen de décrocher un poste demeure le réseautage, qui peut être amorcé à distance. Linkedin, qui est très utilisé en Suisse, est de ce point un must pour nouer des contacts. Il est donc indispensable de bien optimiser son profil sur ce réseau social en sélectionnant les bons mots-clés. Le recours à un cabinet de recrutement ou à un chasseur de têtes peut être une bonne option dans la mesure où ceux-ci sont en contact direct avec les besoins des entreprises.

Une fois le rendez-vous obtenu, il est très important pour un candidat étranger de « rassurer » le recruteur sur sa capacité à s’intégrer à la culture de l’entreprise et à la vie en Suisse. Cette capacité d’intégration, la personnalité et l’expérience sont tout aussi importantes que le diplôme. Il convient de rappeler que 70 % des salariés suisses sont passés par l’apprentissage.

Enfin, une bonne maîtrise de l’anglais est quasiment obligatoire pour travailler en Suisse, même en Romandie. Dans la partie alémanique, la connaissance de l’allemand, voire du « Schweizerdeutsch », facilite l’intégration sur place.

Source : David Talerman, consultant, auteur de « Travailler et vivre en Suisse » (6e édition à paraître en juin 2019).

Le cadre légal du travail

Salaire minimum : il n’existe pas. En août 2017, le tribunal fédéral a donné son feu vert à la création d’un SMIC horaire de 20 CHF (18 euros) dans le canton de Neuchâtel. Des dérogations sectorielles sont cependant prévues. En octobre 2017, une loi instituant un SMIC horaire (19,25 CHF) a été approuvée par le parlement du Jura.

Nombre d’heures travaillées par an (2017) : 1 570 heures par personne.

Emploi à temps partiel/total (2017) : 26,7 %.

Rémunération avantages et impôts : les salaires sont en principe plus élevés que dans l’Union européenne (UE). L’impôt sur le revenu varie beaucoup d’un canton à l’autre, mais est généralement plus bas que dans les pays voisins. Cependant, l’épargne-retraite et l’assurance-santé obligatoires viennent sérieusement grever cet avantage. Impôt sur la fortune très faible et pas de taxes sur les gains en capital, sauf pour l’immobilier.

Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.

Horaires de travail

Administrations et entreprises : 8 h – 17 h 30.

Banques : 8 h 30 – 16 h 30.

Commerces : 8 h – 19 h (le jeudi jusqu’à 21 h et le samedi jusqu’à 18 h).

Sources : MEAE, OCDE, EURES, UFE, www. ch.ch et Business France.

Meilleurs sites d’emploi

www.travailler-en-suisse.ch
www.indeed.ch
www.youture.ch
www.viadeo.com
www.linkedin.com
www.jobup.ch
www.jobs.ch
www.xing.com
www.alpha.ch (cadres)
www.topjobs.ch

Vie pratique

Coût de la vie

Monnaie : franc suisse (CHF), convertible.

Taux de change : 1 EUR = 1,13 CHF (12-04-2019).

Indice Big Mac : 6,6 USD.

Se loger : pour un loyer mensuel en centre-ville, entre 900 et 1 800 euros pour un studio ; entre 700 et 1 500 euros en banlieue. Pour un trois pièces : 1 700-3 600 euros et 1 300-2 700 euros.

Zurich est la ville la plus chère : compter entre 1 200 et 2 400 euros pour un studio en centre-ville.

En Suisse, le prix des logements est élevé ; peu de gens peuvent se permettre d’acquérir une propriété et beaucoup ont, par conséquent, recours à la location. Le montant du loyer varie d’une région à l’autre. Au cours des dernières années, le niveau des loyers a considérablement augmenté. Les charges (frais liés au chauffage, à l’électricité, à l’eau chaude, etc.) font l’objet d’un décompte distinct.

Il est assez difficile de trouver un logement en Suisse. Il faut privilégier les sites internet qui regorgent d’annonces, et ne pas négliger les journaux locaux. Le marché locatif sur le bassin lémanique est très tendu, et peu d’opportunités sont disponibles. Si vous pouvez vous déplacer, contactez directement les régies immobilières (qui gèrent les appartements à la place des propriétaires). Il est recommandé de ne pas accepter une location en sous-location. Cette pratique est illégale et peut vous amener des ennuis très rapidement.

Indice Mercer du coût de la vie (logement compris, 209 villes) : Zurich (3e), Berne (10e) et Genève (11e).

Sources : EURES, Numbeo.com, The Economist, Mercer et XE currency converter.

Informations utiles

Nature du réseau électrique

220 volts.

Télécommunications

Indicatif téléphonique : + 41.

Qualité du réseau téléphonique : excellente.

Qualité du réseau Internet : excellente.

Principaux jours fériés 2019

1er août : fête nationale
10 septembre : jeûne genevois (canton de Genève uniquement).
25 décembre : Noël.

Distances de ville à ville

Berne – Genève : 157 km.

Berne – Zurich : 125 km.

Genève – Zurich : 223 km.

Déplacements de ville à ville

Par la route ou par le train (www.c.ch).

La Suisse a mis en place une vignette autoroutière, obligatoire pour rouler sur le réseau autoroutier suisse.

Tarif : 36,50 euros (https://rail.myswitzerland.com/#/fr/product/motorwaySticker).

Pour info
La Suisse conserve un excellent réseau ferroviaire et des trains qui se caractérisent par un respect minutieux des horaires. La Société des chemins de fer (CFF) a un ambitieux programme d’investissement. Par ailleurs, la société Lyria SAS propose désormais une liaison TGV Paris-Genève en 2 h 58 (8 A/R quotidiens).

Contacts

Les acteurs publics

Business France
Bureau de Zurich
Localisation : Consulat Général de France
Pfingstweidstr. 60.
CH-8005 Zürich
Tél. : +41 (0)44 279 15 50
https://www.businessfrance.fr
Service économique régional de la DG Trésor
SE de Berne
Pays de la zone de compétence :
Suisse, Liechtenstein.
Tél. : +41 31 380 17 15
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/CH

Les acteurs privés

CCI France Suisse
– Siège social
Route de Chêne, 5 CH-1211
Genève 6
rduriez@ccifs.ch
– Bureau de Bâle
St. Jakobs-Strasse, 25 CH-4052 Bâle
– Bureau de Zurich
Rennweg 42, CH-8001 Zürich
http://www.ccifs.ch

Logistique & Douane

La Banque mondiale a annoncé en septembre 2021 l’arrêt de la publication Doing Business. Nous rappelons ici les dernières évaluations disponibles. Dans le classement « Doing Business 2020 », la Suisse était classée au 26e rang mondial (+13 places par rapport à 2019) pour la performance du commerce transfrontalier. Sont mesurés dans cette rubrique les délais et les coûts (hors droits de douane) associés à trois catégories de procédures : respect des exigences en matière de documentation, respect des procédures de commerce transfrontalier et transport intérieur. Les délais sont fournis en nombre d’heures et les coûts en dollars US. Le transport intérieur n’est toutefois pas intégré dans la note finale.

• À l’export : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 1 h. ; coût 115 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (2 h. ; 27 USD).

• À l’import : respect des procédures de commerce transfrontalier (durée 1 h. ; coût 115 USD) ; respect des exigences en matière de documentation (2 h. ; 27 USD).

Actualités : Suisse

Affinez votre analyse

Risques et paiements :
Accéder aux scores et avis d’expert
.

Bienvenue !

Connectez-vous

Créer un compte

Merci de compléter le formulaire

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.