fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Bahreïn | Données clés

Informations pays, Conjoncture économique, Commerce extérieur.


Informations pays

Population (million, 2018) : 1,48

 

Capitale : Manama

 

Devise : Dinar bahreïni (BHD)

 

Indicateurs économiques :
Taux de croissance du PIB réel (1) : 2019 : 2,33 % (estim.) ; 2018 : 3,02 %
Revenu national/hab. en parité de pouvoir d’achat (USD, 2016) (2) : 45 030

 

Source : (1) FMI (2) Banque mondiale.

 

Conjoncture

Avec un PIB nominal de 31,9 Mds USD en 2016 et une population de 1,38 million d’habitants dont près de la moitié est composée d’expatriés (le PIB par tête s’établissait à 24 180 USD en 2016), l’économie bahreïnienne est une économie de petite taille, ouverte sur le monde et longtemps centrée sur l’exploitation de gisements pétroliers découverts dans les années 1930.

 

L’assèchement des réserves pétrolières se précise et désormais la production pétrolière – 200 000 barils/jour en 2016 – repose essentiellement sur le champ pétrolier off-shore d’Abou Safaa cédé par l’Arabie saoudite. Si la production pétrolière représente, 75,7 % des recettes budgétaires en 2016, l’économie bahreïnienne a su opérer une diversification industrielle (modernisation de la raffinerie nationale BAPCO et production d’aluminium) et dans les services financiers à partir des années 1970. Ainsi, en 2015 le secteur des hydrocarbures ne représentait que 19,3 % du PIB contre 24,1 % du PIB entre 2010 et 2014 tandis que les exportations d’hydrocarbures constituent 50 % des exportations contre 63,6 % des exportations entre 2010 et 2014 selon les chiffres du Fonds monétaire international.

 

En 2016, le secteur financier représentait 16,7 % du PIB réel et le secteur manufacturier 14,4 % du PIB réel selon le Bahrain Economic Development Board. Face à la concurrence des autres pays du GCC qui préparent avec des moyens considérables l’après-pétrole, l’économie bahreïnienne doit cependant réinventer un modèle de croissance : les autorités misent sur le tourisme (12,3 millions de visiteurs en 2016 dont 88 % en provenance d’Arabie Saoudite) et sur le développement des infrastructures logistiques notamment.

 

La diversification économique et le positionnement économique régional constituent pour le Royaume les piliers d’un modèle de croissance économique équilibré. La diversification économique est devenue depuis 2008, avec la Bahrain’s Economic Vision 2030, l’axe majeur de la politique économique du Royaume. Dans ce contexte, Bahreïn peut ainsi compter sur les promesses de dons des pays du GCC suite aux évènements de 2011 (10 Mds USD sur 10 ans).

 

Source : DG Trésorwww.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/Pays/bahrein

 

Commerce extérieur

Échanges de marchandises (2017, Mds USD, évolution sur 2016) :
Export : 17, 560 (+37 %)
Import : 10,4 (+13 %)

 

Quatre premiers fournisseurs 2016 (avec part de marché) :

1 – Union européenne 15,1 %
2 – Chine 9,7 %
3 – Etats-Unis 8,6 %
4 – Emirats arabes unis 7,4 %

 

(Exportations françaises 2018 : 0,263 Md EUR, -1,40 %)

Source : OMC et IHS Markit Global Trade Atlas pour les exportations françaises.

 

Réglementation

Lire également nos articles