fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Réussir à l'export en équipe avec Bpifrance

Arthur Leroux, CEO d’Enogia

Enogia
Le spécialiste des micro-turbines pour la
conversion de chaleur en électricité

 

Depuis sa création en 2009 à Marseille, l’entreprise Enogia a développé une expertise technique pour concevoir des micro-turbomachines à grande vitesse et des systèmes thermodynamiques. Ses turbomachines extrêmement compactes convertissent la chaleur rejetée par les process industriels ou les moteurs thermiques en électricité renouvelable. Elles peuvent également être utilisées dans la géothermie, le biogaz ou la biomasse.

La jeune pousse fournit ses clients à l’international où elle commercialise ses systèmes innovants et ses services. « On exporte 80 % de notre chiffre d’affaires », indique Arthur Leroux, CEO d’Enogia. L’Europe, Allemagne, Italie et Royaume-Uni en tête, est son plus gros marché à l’export devant l’Asie, « un marché très important pour nous », précise Arthur Leroux.

Pour continuer à mener ses projets d'innovation qui comportent d’importants travaux de recherche industrielle, la jeune pousse a eu recours au Prêt Innovation R&D de Bpifrance. Avec ce prêt à taux zéro, Enogia a pu poursuivre des travaux de recherche et développement (R&D) et surtout concevoir des nouveaux produits pour la production d’énergie verte et l’efficacité énergétique avec la perspective de les commercialiser. « Grâce à cette aide, nous avons pu mettre sur le marché des nouvelles micro-turbines », raconte Arthur Leroux.

« Ce dispositif d’aide à l’innovation est rapide et simple », assure-t-il. Les entreprises doivent déposer leur dossier de demande d’aide au projet de recherche, développement et innovation (RDI) auprès de Bpifrance (directions régionales) préalablement à la réalisation du projet et du démarrage des dépenses. « C’est un mécanisme efficace », insiste encore le dirigeant. Le Prêt Innovation R&D s’adresse aux PME ayant un projet de RDI, collaboratif ou non, visant à développer des produits, procédés ou services innovants et présentant des perspectives concrètes d’industrialisation et de commercialisation.