Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Collection Port de Marseille Fos
© Collection Port de Marseille Fos
Transports & logistique

Le premier train test du projet européen « Fresh Food Corridors » -corridor pour les produits frais-, opéré par Eurorail, a quitté Fos‐sur‐Mer le 13 avril (notre photo), transportant 34 conteneurs réfrigérés dits « reefers », équipés de générateurs diesel portables « GenSet », en direction de Rotterdam, port d’éclatement des périssables du nord Europe, a annoncé le 14 avril le port de Marseille Fos dans un communiqué.

Cofinancé par l’Union européenne, Fresh Food Corridors est un projet pilote sur la période 2016‐2018 visant à mettre en place un corridor logistique de biens périssables depuis le bassin méditerranéen jusqu’aux marchés d’Europe centrale et du nord en favorisant le transport maritime et ferroviaire.

Ce projet s’inscrit pleinement dans les orientations européennes de développement des autoroutes de la mer et de coopération multimodale entre États-membres et riverains de l’Union européenne. Ce projet a pour objectif de diminuer les délais d’acheminement de la marchandise, réduire les coûts de transport, réduire les émissions de CO2 et diminuer les goulets d’étranglements en Europe en favorisant le report modal.
Le port de Marseille Fos est engagé dans ce projet aux côtés des ports de Koper (Slovénie) et de Venise (Italie).

Un transit time de 7 jours entre Israël et Rotterdam

Offrant une véritable innovation en termes de délais de transport dans la chaîne logistique du froid, le Fresh Food Corridor propose via Fos‐sur‐Mer un transit time de 7 jours entre Israël et Rotterdam, soit un transit time réduit de moitié, qui permettra à la marchandise de gagner une semaine de disponibilité sur le lieu de vente.
La marchandise est expédiée depuis Israël jusqu’aux ports pilotes, puis acheminée par dessertes ferroviaires reefers – conçues pour le transport de marchandises sous température contrôlée – jusqu’aux marchés d’Europe centrale et du nord.

Cette initiative européenne conforte le port de Marseille Fos dans sa volonté de renforcer les conditions d’une multi-modalité performante autour d’une offre de transport ferroviaire massifiée conformément aux orientations définies dans son projet stratégique 2014‐2018.

Venice Affre

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >