fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© MaZi-Fotolia.com
Pays & marchés

Une semaine après l’USTR, le bureau du Représentant au Commerce des États-Unis, la Commission européenne a dévoilé précipitamment, le 18 janvier, plus tôt qu’elle ne l’avait prévu, son projet de mandat pour mener au nom de l’Union européenne (UE) les négociations commerciales transatlantiques afin d’éviter une guerre commerciale. Une stratégie visant à clarifier ses priorités et ses lignes rouges, dans le droit fil de l’accord conclu le 25 juillet dernier à Washington entre le président Donald Trump et le président de la Commission Jean-Claude Juncker, alors que le projet de mandat américain est considéré à Bruxelles comme sortant largement du périmètre délimité alors par les deux dirigeants. Décryptage.

Le projet de mandat de la Commission comprend deux propositions de directives distinctes et couvrent donc deux accords potentiels avec Washington : un accord commercial strictement axé sur la suppression des droits de douane sur les produits industriels, à l'exclusion des produits agricoles; et un texte relatif à l’évaluation de conformité...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 312
diffusée le 24 janvier 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >