fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© beugdesign-fotolia.com
Pays & marchés

Le risque politique s'accroît en Afrique, estime Coface dans son dernier Panorama sur le continent*. Selon l'assureur crédit, dix pays seront ainsi « à surveiller dans un futur proche », parce qu’ils « pourraient être ou continuer à être secoués par des troubles politiques ». Ce Top 10 est constitué de l’Angola, du Cameroun, de Djibouti, de l’Égypte, de l’Éthiopie, de la Mauritanie, du Mozambique, de l’Ouganda, de la République démocratique du Congo (RDC) et du Tchad.

Pour dresser ce tableau à risque, l’assureur crédit explique qu’il a croisé la situation actuelle de ces pays – les conflits qui les traversent, le terrorisme dont ils sont victimes, les tensions sociales et politiques qu’ils subissent – avec l’évolution constatée entre 2008 et 2018 (le score doit avoir augmenté de plus de deux points de pourcentage en dix ans).

Selon l’assureur crédit, d’autres pays méritent à côté d’être regardés de près. Sur une période de dix ans, leur évolution n’est pas aussi grave. Reste que la situation actuelle est souvent compliquée comme en Libye, au Soudan, en Algérie, au Gabon, au Congo et au Zimbabwe...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 336
diffusée le 11 juillet 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >