fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© François Pargny
Pays & marchés

Entre la France et la Russie, l’agroalimentaire, la santé, les 'cleantech' pourraient être les fers de lance d’une coopération renforcée, d’alliances stratégiques et de partenariats entre les secteurs privés des deux États. Ces trois secteurs ont ainsi été mis en avant, le 16 octobre, lors des traditionnelles Rencontres Russie qu’organise Business France à Paris (notre photo).

Depuis des années, Moscou cherche à sortir de la dépendance aux hydrocarbures. D’où la stratégie de diversification que la Russie mène, en encourageant l’industrialisation et l’investissement local et étranger dans la production.

Une politique de localisation de la production

Cette politique, dite de « localisation de la production », a été menée avec un certain succès dans la santé, mais aussi de plus en plus dans l’agroalimentaire. Les 'cleantech', auxquels peut être associée toute la problématique du développement durable (ville intelligente, énergies renouvelables…), sont une préoccupation plus récente, qui doit retenir maintenant l’attention du secteur privé de l’Hexagone.

D’ailleurs, ce n’était pas le hasard si les Rencontres Russie se tenaient moins de deux mois avant le prochain Conseil économique, financier, industriel et commercial (Cefic), prévu le 10 décembre à Moscou, où on espère des avancées concrètes dans toute une série de secteurs nouveaux ou anciens (aéronautique…)...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 345
diffusée le 24 octobre 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >