fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© mozZz - Fotolia.com
Pays & marchés

Le samedi 9 novembre, Alberto Fernandez, président nouvellement élu d’Argentine, est arrivé en retard à une réunion de partis et de personnalités de gauche d’Amérique latine en raison d’une conversation plus longue que prévue avec Emmanuel Macron.
Pendant presque une heure, une série de sujets ont été passés en revue et le Président français a invité son homologue argentin à se rendre à Paris. Ce dernier, qui a évoqué une « conversation splendide », devrait donc effectuer une visite dans la capitale française avant le 10 décembre prochain, date de sa prise de fonctions.

Le 30 octobre dernier, Emmanuel Macron avait adressé une lettre de félicitations à Alberto Fernandez dans laquelle il affirmait le souhait de « travailler ensemble » à l’approfondissement des différents types de coopération entre les deux pays, notamment en matière économique et de lutte contre le changement climatique.
« Votre visite sera l’occasion de mettre en valeur la richesse que recèle la proximité entre nos deux nations et de développer de nouveaux axes de travail pour les années à venir ». La lettre ne mentionne pas l’accord UE-Mercosur pour lequel le futur président argentin a exprimé publiquement ses réticences (...)

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 348
diffusée le 14 novembre 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >