fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© THATREE - Fotolia.com
Pays & marchésTransports & logistique

Si d’année en année le bilan du commerce extérieur français est catastrophique – on table cette année sur un déficit équivalent aux 62,3 milliards d’euros de 2017 -  il est un domaine des échanges où l’Hexagone est exceptionnel : la facilité à y pratiquer le commerce transfrontalier, où elle dispose d'un étonnant et méconnu leadership mondial. Un paradoxe ? Pas si sûr, le Moci a enquêté.

En effet, d’après le rapport Doing Business 2019 de la Banque mondiale, la France, 32e au total sur 190 pays classés pour la facilité à y faire des affaires, est numéro un pour la troisième année consécutive pour ses procédures et ses délais en matière de commerce transfrontalier. Ainsi, le dédouanement de biens sur le territoire national ne demande que 3 minutes 14 secondes en moyenne. De quoi impressionner la Banque mondiale, alors que le délai d’immobilisation des marchandises s’élevait encore à 13 minutes en 2004...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 305
diffusée le 22 novembre 2018 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >