En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   États-Unis   •   Chine   •   Union européenne   •   Brexit   •   Royaume-Uni   •   Sanctions commerciales   •   France   •   Mexique   •   Canada   •   
15 mai 2018

Commerce extérieur / France : le déficit commercial se creuse au premier trimestre (Douane)

© Jens-Fotolia.com

Après trois trimestres consécutifs relativement stables, le déficit de la balance commerciale française s’est dégradé, augmentant de 1,7 milliard d'euros au premier trimestre 2018 pour s’établir à -15,8 milliards d’euros, d’après les derniers chiffres trimestriels de la Douane publiés en mai. Toutefois, le déficit « reste à un niveau nettement inférieur à celui du premier trimestre 2017 », nuance la Douane. En effet, au cours de cette période, celui-ci avait atteint les -19 milliards d'euros.

Les exportations se sont inscrites en nette baisse tandis que les importations sont demeurées quasi stables (-0,1 %) au cours de cette période. Les exportations ont ainsi reculé de 1,3 % à 119,7 milliards d'euros, après une hausse de 1,3 % au quatrième trimestre 2017. La contraction des exportations « est la conséquence des contre-performances de l’aéronautique et, dans de moindres proportions, de la baisse des ventes de la plupart des autres biens manufacturés», commente la Douane. De leur côté, les importations se sont élevées à 135,5 milliards d'euros.

Dégradation du solde manufacturier et facture énergétique

Le solde manufacturier se dégrade, notamment en raison de la forte diminution de l’excédent aéronautique. Après leur hausse de +4,8 % au quatrième trimestre 2017, les livraisons aéronautiques et spatiales ont reculé très fortement (-14,5 %) au premier trimestre 2018. « Le fléchissement des ventes d’avions relève, en partie, du contrecoup de l’accélération des exportations qui est intervenue, pour la deuxième fois consécutive, en fin d’année dernière », indique la Douane. Un net repli des ventes a été observé en mars, mois durant lequel, les livraisons d’Airbus ont atteint 1,45 milliard d’euros pour 20 appareils, contre 2,16 milliards d’euros pour 25 appareils en février et 1,17 milliard d’euros pour 13 appareils en janvier. Le montant trimestriel des livraisons aéronautiques décroît fortement en raison de difficultés temporaires de production. Le solde aéronautique s'est donc dégradé de 1,6 milliard d'euros au premier trimestre.

En ce qui concerne les livraisons de navires, elles ont pesé fortement dans les exportations de biens manufacturés du fait d'une livraison exceptionnelle aux États-Unis de paquebots et de bateaux de croisières, qui a permis à la filière de l'industrie navale de dégager un excédent de 1,3 milliard d'euros au premier trimestre.

S'agissant du déficit énergétique, il est reparti à la hausse et a atteint -10,5 milliards d'euros au premier trimestre 2018, « soit son record depuis 2016 », note la Douane. Cet alourdissement du déficit énergétique s’explique par la hausse des achats d’hydrocarbures naturels (+6,2 %) et de pétrole raffiné (+5,3 %) conjuguée à l’évolution des cours du Brent. Les cours du pétrole ont de nouveau augmenté au premier trimestre 2018, s’établissant à près de 67 dollars par baril, « soit un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 2015 », relève la Douane.

Venice Affre

Pour prolonger :
- Commerce extérieur / France : le déficit se réduit légèrement en février (Douane)

 

 

 

 

Cet article vous intéresse?

Créez une alerte >

Sélection de la rédaction sur le même sujet