fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Du fait des nouvelles mesures de sécurité sanitaire, l’envoi des magazines en version papier sera retardé.
Par ailleurs, nos journalistes continuent à vous donner l’actualité du secteur sur notre site et nos réseaux sociaux alors restez connectés !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Royaume-Uni et UE, calendrier
© Kamasigns
Pays & marchés

Face à la confusion qui règne au Royaume-Uni à 6 semaines de la date du Brexit, le 31 octobre, les milieux d’affaires français semblent se résoudre à envisager la réelle possibilité d’un « no deal », à l'instar des autorités britanniques et européennes.

Une semaine après l’appel à la mobilisation des opérateurs lancé par le gouvernement le 3 septembre, le Medef a publié un communiqué de presse, le 10 septembre, qui laisse transparaître tout à la fois de l’inquiétude et de la lassitude, ainsi que son soutien à la position de la France et de la Commission européenne dans ce dossier.

« L’accord conclu entre la Commission européenne et le gouvernement britannique en novembre dernier reste plus que jamais la meilleure solution, pour l’immédiat comme pour la future relation entre l’Union européenne et le Royaume-Uni » écrit notamment le Medef.

Et d’enfoncer le clou : « Un nouveau report de la date du Brexit ne saurait se justifier que pour des raisons politiques majeures et sur la base d’un calendrier impératif. Il ne saurait être question pour éviter un no deal, de tomber dans le piège d’un Brexit sans fin, stérile pour nos économies et dangereux pour l’intégrité de l’Union »...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 339
diffusée le 12 septembre 2019 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >