Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Pays & marchés

L’OMC est inquiète : pas moins de 28 mesures restrictives du commerce ont été adoptées par les économies du G 20 entre la mi-mai et mi-octobre 2019, d’après son dernier rapport sur le suivi des mesures commerciales, publié le 21 novembre (voir ci-dessous, en fichier joint).

Or, l'impact de ces mesures a été estimé à un montant de 460,4 milliards de dollars (Md USD), ce qui correspondrait une hausse de 37 % par rapport à la période correspondante de 2018 (335,9 Md USD). De quoi inquiéter le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevêdo, pour lequel « des niveaux historiquement élevés de mesures restrictives pour le commerce ont clairement un impact sur la croissance, la création d'emplois et le pouvoir d'achat dans le monde ».

Or, l'OMC a déjà abaissé ses prévisions de croissance du commerce de marchandises de 2,6 à 1,2 % cette année. Selon son directeur général, « les nouvelles restrictions commerciales et les tensions commerciales croissantes ne feront qu'ajouter à l'incertitude qui freine la croissance de l'économie mondiale ».

La situation est d’autant plus préoccupante qu’à l’inverse les mesures de facilitation des échanges diminuent. Les économies du G20 auraient mis en œuvre 36 nouvelles mesures visant à faciliter les échanges de janvier à octobre 2019, notamment l'élimination ou la réduction des droits de douane à l'importation et des droits à l'exportation. Elles ne couvriraient que 92,6 milliards USD, ce qui est nettement inférieur au volume concerné dans le rapport précédent (397,2 Md USD).

Desk Moci

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >