fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© Jens-Fotolia.com
Pays & marchés

En octobre, les importations ont progressé plus rapidement que les exportations (+1,1 % contre +0,4 % par rapport à septembre). Les achats s'élevant ainsi à 45,4 milliards d'euros et les ventes à l'étranger à 40,4 milliards d'euros, le déficit commercial s'est creusé pour atteindre -5 milliards d’euros, après -4,6 milliards le mois précédent, d’après les chiffres mensuels des Douanes publiés ce 7 décembre.

Pharmacie et automobile : des importations accélérées

Un approvisionnement « exceptionnel » dans la pharmacie et l'automobile explique la montée des importations. Dans le premier secteur, cette poussée des achats surpassant de loin celle des ventes, l’excédent s'est contracté nettement, passant de +441 millions d'euros à +113 millions d'euros. « Le bond des achats est essentiellement lié à une très importante acquisition de principes actifs à l’Autriche », constatent les Douanes.

Dans l'automobile, les importations de véhicules sont reparties de l’avant notamment depuis la Turquie, le Maroc et la Corée du Sud. La poussée des achats de pièces et équipements a, elle, concerné l’UE (Allemagne, Italie, entre autres). « Cette hausse aggrave le déficit des produits de l’industrie automobile », observent les Douanes, car, d’une part, les ventes de véhicules sont restées stables et, d’autre part, les ventes et achats de pièces et équipements ont stagné.

Aéronautique : des ventes en léger repli

Dans l'aéronautique, en dépit d’un niveau conforme à la tendance des livraisons d’Airbus, les ventes se sont repliées un peu plus nettement que les achats, de sorte que l’excédent se tasse légèrement (-57 millions d'euros) à +1,5 milliard d'euros. Le repli a surtout concerné les avions de 2 à 15 tonnes (États-Unis et autres pays tiers), les parties de véhicules aériens (Allemagne) et les hélicoptères. Les livraisons d’Airbus sont pour leur part restées stables. Elles ont atteint 2,59 milliards d’euros pour 29 appareils contre 2,57 milliards pour 30 appareils en septembre. De leur côté, les exportations de l’industrie spatiale ont bénéficié d’une nouvelle vente d'un satellite à la Corée du Sud.

En glissement trimestriel, le solde commercial est positif atteignant +900 millions d'euros sur trois mois (août, septembre et octobre 2017) par rapport aux trois mois précédents. S'agissant du déficit cumulé des douze derniers mois, de novembre 2016 à octobre 2017, il continue de se dégrader et atteint -61 milliards d’euros, contre -48,2 milliards pour l’année 2016.

Venice Affre

Pour en savoir plus :
Consulter l'étude mensuelle (octobre 2017) des chiffres du commerce extérieur de la Douane en fichier PDF

Pour prolonger :
Commerce extérieur / France : la reprise des importations creuse le déficit (Douanes)

Chiffres du commerce extérieur - Octobre 2017 - Douanes
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >