Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© D. Cervo
Entreprises & secteursTransports & logistique

En 2015, sans surprise, l'Ukraine est en chute libre au palmarès des pays les plus résilients en termes de rupture des supply chain (chaînes d'approvisionnement) dressé chaque année par le groupe d'assurance d'origine américaine FM Global  : avec la montée du risque politique et la fragilisation de ses infrastructures, elle a perdu 31 places pour se retrouver au 107ème rang sur 130 pays et territoires passés en revue.

La Thaïlande, qui peine a se remettre des inondations de 2011, qui ont causé quelque 45 milliards de dollars de pertes dans le monde en raison de l'arrêt de ses usines de composants qui approvisionnait de nombreux industriels (informatique, automobile) et a traversé une grave crise politique, a également perdu 20 places par rapport à 2014 pour se hisser au 82ème rang. Soit une situation inquiétante pour un des pays les plus exportateur du monde.

Le Kazakhstan, 102ème, a également chuté de  de 31 places mais en raison "d'un engagement plus faible en 2014 dans la gestion des risques naturels auxquels la région est exposée", selon FM Global.

Depuis la catastrophe de Fukushima au Japon  et les inondations en Thailande, en 2011, le risque "supply chain" est monté en flêche dans les préoccupations des entreprises qui ont internationalisé leur chaîne d'approvisionnement, mais aussi de leurs assureurs. Et l'indice de résilience  des chaîne d'approvisionnement de FM Global, spécialisé dans la prévention, la gestion et l'assurance les risques industriels, est une référence dans ce domaine. Cet indice est bâti avec divers indicateurs économiques (revenus des habitant, politique, vulnérabilité au pétrole), de qualité des risques (naturels, incendies...) et de qualité de la chaîne d'approvisionnement locaux compilés par la société d'étude Oxford Analytica. Rendu public fin mars, pour le SITL (Salon international de la logistique et des transports), il constitue une sorte de baromètre des risques de rupture des chaînes d'approvisionnement dans le monde.

La France distancé par un top 10 très européen

En 2015, la France s'y retrouve au 19ème rang, ce qui n'est pas un mauvais résultat sur 130 pays. Mais au regard des autres pays de l'Union européenne et d'Europe de l'Ouest qui trustent le top 10, elle devrait être vigilante.

L'Hexagone est ainsi loin derrière les Pays-Bas, au 3ème rang, l'Irlande au 4ème rang, le Luxembourg au 5ème, l'Allemagne, à la 6ème place... La Norvège et la Suisse, respectivement 1er et 2ème de ce classement, sont en tête d'un top 10 dominé par les pays européens, où l'on trouve tout de même le Qatar, 7ème, puis le Canada (8ème), la Finlande (9ème) et les Etats-Unis/Région Centre (10ème). A noter que deux autres régions des Etats-Unis (Côte Est et Côte Ouest) sont dans le top 25 : la C$ôte Est est 16ème et la Côte Ouest 21ème.

Commentaire de FM Global : "La France est descendue dans le classement de l'indice au cours des dernières années reflétant un risque accru de terrorisme, comme en témoignent les récents attentats de Paris, et la détérioration de la perception de la qualité des infrastructures et des fournisseurs locaux".

En Asie, Taïwan monte, mais la Chine et la Corée du sud reste mal classées

Parmi les autres faits marquants de ce classement 2015, on note la très forte progression de Taïwan à la 37ème place, soit 52 places gagnées par rapport à 2014. Une progression "principalement due à un engagement accru dans la gestion des risques, tant en termes de risques naturels que de risques d'incendie" estime FM Global.

Toujours en Asie, la Chine, qui, comme les Etats-Unis, a été subdivisée en trois zones, est encore loin des meilleurs : les trois zones sont respectivement classées 63ème, 64ème et 69ème. "Outre les risques de catastrophes naturelles, souligne FM Global, la situation de la Chine se caractérise (...) par des performances  médiocres en termes de responsabilités et de transparence, un haut niveau de corruption perçue, des inquiétudes croissantes en matière de sécurité, ainsi que des problèmes dans le secteur financier, notamment en ce qui concerne le positionnement fragile des banques du pays".

Mais la Corée du sud a également des progrès à faire : 70ème seulement, le "dragon asiatique" est pénalisé "par son exposition aux risques naturels et sa capacité relativement faible à y faire face de manière efficace".

Les pays les moins résilients, que l'on retrouve en queue du classement sont, sans surprise, des pays en développement qui souffrent d'instabilité politique et de retard dans leurs infrastructures et la gestion des risques : Tadjikistan (121ème), Egypte (122ème), Pakistan (123ème), Jamaïque (124ème), Honduras (125ème), République Dominicaine (126ème), Nicaragua (127ème), Mauritanie (128ème), Kirghizstan (129ème) et Venezuela (130ème).

C.G

Pour en savoir plus :
Le rapport 2015 de l'indice de résilience de FM Global et ses données est consultables sur le site de FM Global. Cliquez ICI

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >