fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© François Pargny
Entreprises & secteursPays & marchés

Plus de 600 chefs d’entreprises d’Europe (y compris d’Albanie ou de Turquie, candidates à l’entrée dans l’Union européenne) ont participé, le 13 octobre, à la 4e édition du Parlement européen des entreprises, à l’invitation d’Eurochambres, l’organisation européenne des chambres de commerce et d’industrie (CCI) qui organise cette manifestation tous les deux ans à Bruxelles. Une réunion qui avait mal commencé, les présidents de la Commission européenne et du Parlement européen, Jean-Claude Juncker et Martin Schulz, qui devaient ouvrir les débats, s’étant tous deux fait remplacer le premier par Jyrki Katainen, commissaire à l’Emploi, la croissance, l’investissement et la compétitivité, et le second par Antonio Tajani, vice-président du Parlement européen. Nul ne savait alors dans l’hémicycle que Jean-Claude Juncker avait préféré se rendre au 20e anniversaire de l’Institut Jacques Delors, alors que Martin Schultz recevait le président de Croatie Kolinda Grabar-Kitarovic.

Participant pour la première fois au Parlement européen des entreprises, Jean-François Gendron se voulait pragmatique, malgré la déception. « En étant présentes aujourd’hui, les PME montrent qu’elles existent et qu’elles sont capables d’exercer un lobbying comme les grandes entreprises », a ainsi livré à la Lettre confidentielle le patron de Sotec Medical, qui préside également la CCI de Nantes Saint-Nazaire et le réseau CCI International dans l’Hexagone. Peu médiatisée en France, cette réunion au Parlement européen a permis de présenter aux institutions européennes les besoins et les demandes du secteur privé (...)

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 210
diffusée le 20 octobre 2016 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >