fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   Commerce extérieur   •   Palmares Moci 2019   •   PME   •   France   •   Union européenne   •   ETI   •   Automobile   •   Entreprise   •   Entreprises   •   
19 mars 2019

Immobilier : 2018, année record pour les investissements mondiaux (Cushman & Wakefield)

© Tiberius Gracchus - Fotolia.com

En 2018, les volumes des transactions sur le marché mondial de l'immobilier d'entreprise ont été « les plus élevés jamais enregistrés », d'après la dernière étude Global Investment Atlas 2019* publiée le 12 mars par la société de conseil en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield. Ils ont atteint 1 750 milliards de dollars l'an dernier, soit une hausse de 4 % par rapport à 2017.

L'étude de Cushman & Wakefield analyse les tendances mondiales des investissements immobilier d'entreprise pour l'année 2018, et anticipe les perspectives du marché pour 2019.

L'Asie-Pacifique signe un nouveau record

La région Asie-Pacifique a enregistré un nouveau record en termes de volume d’investissement avec des transactions immobilières de 866 milliards de dollars en 2018. La majorité a été portée par des acteurs domestiques, observe l'étude Global Investment Atlas 2019.

Les investisseurs en Asie-Pacifique ont en l'occurrence augmenté leur présence dans la région, à la recherche principalement d'hôtels et de terrains à bâtir. Le marché des actifs d’hôtellerie a ainsi atteint son plus haut niveau depuis la crise financière mondiale. Les records ont par ailleurs été battus dans le secteur des actifs industriels et de bureaux.

En ce qui concerne spécifiquement les investissements chinois dans les infrastructures logistiques, ils devraient se poursuivre d'après les projections de Cushman & Wakefield qui ne précise malheureusement pas de montants dans son étude.

Les volumes d’investissement en région Asie-Pacifique devraient atteindre 875 milliards de dollars en 2019, en augmentation de 1 % par rapport à 2018.

L'Amérique du Nord se porte bien

S'agissant des volumes d’investissement en Amérique du Nord, ils ont augmenté de 17,7 % sur un an pour s'établir à 546 milliards de dollars l'an dernier. Tous les secteurs (bureaux, hôtellerie, locaux commerciaux...) ont enregistré une progression. Les transactions dans l'immobilier de commerce ont pour leur part bondi de 30,1 % en 2018.

Par pays, si les transactions immobilières aux États-Unis ont affiché une activité robuste, au Canada les transactions immobilières ont en revanche essuyé une baisse de -12 % en 2018. Ce recul s'explique par les prix élevés et la pénurie de biens disponibles.

Les volumes d’investissement devraient s'établir à 531 milliards de dollars cette année en Amérique du Nord, soit une baisse de -3 % par rapport à 2018. Ce repli, estime la société de conseil, reflète la maturité de ce marché au niveau mondial dans le cycle immobilier, et la remontée des taux de rendement après une année 2018 exceptionnelle.

Chute des investissements dans la zone EMEA

Les volumes d’investissement dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) ont atteint 331 milliards de dollars l'an dernier, essuyant une chute de -11 % en glissement annuel.

Cette baisse est imputable « à une moindre activité des investisseurs nationaux et internationaux, et un nombre plus faible de cession de grands portefeuilles immobiliers », explique Cushman & Wakefield.

Cette année, les volumes d’investissement en zone EMEA devraient atteindre 339 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,5 % comparé à 2018 - via une demande plus soutenue pour des investissements dans des villes de taille secondaire, et dans de nouveaux secteurs.

Amérique latine : un record ... à la baisse

Après les bouleversements politiques survenus au Brésil, au Mexique, au Costa Rica et en Colombie, et le recul des investissements lié à la dépréciation du taux de change des monnaies sud-américaines par rapport au dollar, l’Amérique latine a enregistré en 2018 « ses plus faibles volumes de transaction en près de dix ans », note l'étude.

Les volumes de transactions ont ainsi chuté de -41,1 % l'an dernier. Néanmoins, ils devraient rebondir en 2019 avec une progression attendue de 6 %, à 2,4 milliards de dollars, « les investisseurs opportunistes étant de plus en plus confiants dans l’avenir de ce marché », indique l'étude.

Cushman & Wakefield prévoit que les niveaux record d’investissement mondial enregistré l'an dernier vont se maintenir en 2019 autour de 1 750 milliards de dollars. Les investisseurs sont « à la recherche d’opportunités ciblant davantage de marchés », précise-t-elle. Quant aux vendeurs, ils se manifestent « en fonction de leurs stratégies immobilières, de l’évolution des politiques monétaires, des tensions géopolitiques et des changements structurels », remarque Cushman & Wakefield.

Desk Moci

Pour en savoir plus :
*Consulter l'étude Global Investment Atlas 2019 en fichier Pdf joint ci-dessous

Cushman & Wakefield - Global Investment Atlas 2019
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >