fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   France   •   Entreprises   •   Chine   •   Infrastructures   •   Énergies renouvelables   •   Formation   •   Commerce international   •   Développement international   •   Fives   •   
20 septembre 2018

G20YEA / Argentine : Agriconomie veut exporter son modèle de services digitaux aux agriculteurs

© DR

C’est une belle visibilité internationale que s’offre la start-up française Agriconomie, dont le président et co-fondateur, Paolin Pascot (à gauche sur notre photo), participe aujourd’hui et demain au G20 Young Entrepreneurs’Alliance-G20YEA, le Sommet G20 des jeunes entrepreneurs à Bueno Aires (20-21 septembre). Ce forum, dont c’est la 10ème édition cette année, réunit en effet chaque année, dans le pays qui préside le G20 (le groupe des 20 pays les plus riches de la planète), plusieurs centaines d’entrepreneurs venus du monde entier, pour un forum dédié à l’entrepreneuriat. En France, c’est l’association Citizen Entrepreneurs, dont le siège est à La Défense à Paris, qui a sélectionné les 35 jeunes dirigeants de start-up, PME et ETI françaises qui constituent la délégation françaises à ce forum*.

La seule représentante de de « l’Agtech » française

Agriconomie est une plateforme de e-commerce de services, d’intrants et de pièces détachées destinés aux agriculteurs. Créée en 2014 par trois jeunes entrepreneurs, exploitants agricoles eux-mêmes, son objectif est « d’améliorer la rentabilité des exploitations agricoles » en leur proposant à des prix compétitifs différentes gammes de produits et de services, rappelle Paolin Pascot. Elle a d’autant plus de chance de participer au G20YEA cette année qu'elle est la seule représentante de « l’Agtech » française alors que le Sommet se tient dans un grand pays d’agriculture et d’élevage.

Malgré les aléas de la conjoncture économique et financière qui ne l’ont pas épargné ces derniers mois, l’Argentine est en effet une valeur montante de l’Amérique latine, membre du Mercosur avec lequel l’Union européenne négocie un accord de libre-échange. L'écosystème français de de l'innovation local vient d'y lancer un French Tech Hub.

C’est en l’occurrence pour se nourrir d’autres visions et d’autres expériences, au moment où Agriconomie se lance à l’international, que son jeune président a décidé de répondre à l’appel à candidatures des organisateurs de la délégation française, sur les conseils d’un ami. « Cet ami avait lui-même participé à ce sommet et avait beaucoup apprécié car cela l’avait aidé à réfléchir à sa stratégie d’internationalisation », relate Paolin Pacot.  Le moment est bien choisi car deux ans à peine après avoir créé la plateforme, lui et ses deux associés veulent justement exporter leur modèle, en commençant par l’Union européenne.

20 000 agriculteurs connectés

De fait, en France, le succès a été au rendez-vous : 20 000 agriculteurs se connectent régulièrement sur Agriconomie, dont 40 à 45 % sont des utilisateurs, séduits par la promesse d’un large choix à des prix attractifs. Il arrive même que des agriculteurs étrangers francophones passent des commandes. « Mais pour le moment, nous nous concentrons sur la zone Euro » précise son président.

Après avoir lancé la plateforme sur les engrais, activité qui a connu un essor fulgurant, les fondateurs ont très vite étendu les gammes de produits proposées à d’autres intrants -foliaires, phyto, semences, bio, etc.- et aux pièces détachées pour les machines. La disponibilité des produits et leur livraison rapide sur tout le territoire a été une des clés du succès. « Nous avons 200 à 300 partenaires logisticiens » souligne Paolin Pascot. A l’heure actuelle, la plateforme, qui se rémunère en prenant une marge sur les transactions, génère un volume d’affaire annuel de l’ordre de 35 millions d’euros, en forte croissance, et emploi 70 personnes.

L’internationalisation est un processus de développement naturel, à commencer par les grands pays agricoles de l’Union européenne. Les trois associés ont cette idée en tête depuis le début.

« Notre ambition a dès le départ été de concevoir une plateforme à vocation européenne »

« Notre ambition a dès le départ été de concevoir une plateforme à vocation européenne », explique Paolin Pascot. Pour tester différents marchés jugés stratégiques –l’Allemagne, marché aussi important que la France, mais aussi Espagne et Italie - Agriconomie a investi dans deux entrepôts dont un en France et un autre en Allemagne. « Dès que nous aurons bien compris comment ils fonctionnent, nous développeront un site en anglais couvrant tous les pays européens » explique le jeune dirigeant. L’installation d’antennes locales suivra si les résultats sont au rendez-vous.

Jeune fleuron de l'Agtech, Agriconomie n’a pour le moment aucun concurrent à sa mesure mais cela ne devrait pas tarder. Ce qui pousse ses associés à prendre très vite plusieurs longueurs d’avance. Un petit tour par Bueno Aires devrait nourrir ses ambitions.

Christine Gilguy

*Aircall, Jum et des bras en plus, Domaines Pierre Chavin, Bonnegueule, Zephyr Solar, Green Evénements, Linkfluence, Megara Berceau Magique, Maximis,  Expansya, GEL Groupe, Groupe Senef, Clauger, Amexio, Torskal, CX Links, Biotopia, Wynd, Sensiolabs, Metaleo Domalys, Egetra, Tierra Latina, Wihp, Fretbay, Creads, Metron, NextStage, Carnet de Mode, JVweb, Euro Sureté de Protection.

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >