fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   France   •   E-commerce   •   Entreprises   •   Commerce extérieur   •   États-Unis   •   Chine   •   Union européenne   •   Innovation   •   Suisse   •   
3 juillet 2015

Europe/Risque de crédit : proches de 15 jours en moyenne, les retards de paiement restent élevés selon Altares

© Villabon - Fotolia.com

Avoisinant les 15 jours, le retard moyen de paiement* en Europe est proche de son niveau de crise, c’est ce que révèle la dernière étude sur les comportements de paiement, au cours du premier trimestre 2015, des entreprises en France et en Europe, publiée le 25 juin par le cabinet français Altares, spécialisé dans les informations d’entreprises (défaillances, gestion du risque financier).
« Au crépuscule de la crise, les comportements de paiement des entreprises européennes s’étaient dégradés très vite jusqu’à flirter avec les 15 jours de retard à partir de l’été 2008 », commente ainsi dans l'étude Thierry Millon, directeur des études chez Altares.

Paiement : les entreprises françaises moins ponctuelles que les allemandes

« La France, indique Thierry Millon, ne fait pas exception avec un retard moyen qui a grimpé d’un jour et demi en seulement un an pour se fixer au-delà de 13,3 jours, un niveau qui n’avait plus était atteint depuis dix ans ». En France, sur le premier trimestre 2015, 36,8 % des entreprises, soit à peine plus d’une sur trois, payaient leurs factures sans retard, contre 33,3 % un an plus tôt. Mais elles étaient, fin 2014, plus nombreuses (38,3 %) dans cette situation. La France, observe l'étude, arrive en-dessous de la moyenne européenne : 41,4 % des entreprises en Europe n'ont pas de retard de paiement. Cette moyenne, souligne l'étude, est dopée par « l’excellence allemande et ses 74 % d’entreprises qui respectent les dates de facture ».

En Allemagne, premier élève en Europe, le délai de règlement contractuel moyen s’établit à 5,7 jours. Pour rappel, les délais contractuels de règlement sont les tranches de délais théoriques habituellement constatés. Outre-Rhin, 18,1 % des entreprises payent avec un retard de 1 à 15 jours tandis que ce taux s'élève à 31,9 % côté français. Autre constat, 6,9 % des entreprises allemandes règlent leur fournisseur avec un délai de 16 à 30 jours, contre 23,7 % des sociétés implantées dans l'Hexagone. Enfin, seules 1 % des entreprises allemandes règlent avec un retard supérieur à 30 jours, contre 7,6 % des entreprises françaises.

Altares rappelle par ailleurs que « ce seuil des 30 jours de retard est significatif de difficultés sérieuses ». Le cabinet observe en effet que les entreprises qui payent leurs fournisseurs avec de tels retards ont six fois plus de risque de déposer le bilan que celles qui règlent à l’heure.

Les délais de paiement varient entre le Nord et le Sud de l'Europe

À l'exception du Royaume-Uni, où moins d’une entreprise sur quatre (22,6 %) paye sans retard, et où le délai de règlement contractuel moyen est le deuxième plus long d'Europe (18,8 jours), c'est dans le sud de l'Europe plus que dans les autres pays que les délais de paiement moyens sont généralement plus longs.
Aux Pays-Bas, deuxième meilleur élève après l'Allemagne, 53,4 % des entreprises payent sans retard et le délai de règlement moyen est de 8,7 jours contre 14,7 pour la moyenne européenne. De plus, seules 4,5 % des entreprises néerlandaises payent avec un retard supérieur à 30 jours. En Belgique, le délai moyen de paiement s'établit à 12,5 jours et à 17,2 jours en Irlande.

Hormis l'Espagne, où 46,3 % des entreprises payent sans retard et où 11,3 % des entreprises accusent des retards supérieurs à 30 jours, les pays au sud de l'Europe sont de moins bons payeurs à l'instar de l’Italie, tristement célèbre être longue à payer ses factures, et du Portugal. Ainsi, en Italie, le délai de règlement moyen s'élève à 20,7 jours, deuxième délai le plus long après celui du Portugal. Dans ce dernier pays, le délai moyen de paiement peut atteindre jusqu'à 30,9 jours.

De manière globale, plus de quatre entreprises sur dix en Europe, et près de deux entreprises sur trois en France, mettent à mal la confiance avec leur client en ne respectant pas les dates de facture, note l'étude. « Un comportement fort handicapant lorsqu’il s’agit d’aller chercher des marchés au-delà de l’Europe », avertit Thierry Millon.

Venice Affre

*Le retard de paiement, analysé par le programme de réseau mondial d’informations BtoB, D&B Worldwide Network, dont Altares fait partie, se définit comme tout paiement effectué au-delà du terme convenu contractuellement

Pour en savoir plus :
Consultez l'étude d'Altares intitulée Comportements de paiement des entreprises en France et en Europe - 1er trimestre 2015 en cliquant ICI

Pour prolonger :
Consulter notre Atlas des risques pays à l'usage des opérateurs du commerce international, édition 2015, disponible dans notre librairie en ligne en cliquant ICI
Consultez notre Guide de la gestion du risque client à l’international, édition 2015, disponible dans notre librairie en ligne en cliquant ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >