En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine ainsi que le sommaire de la Lettre confidentielle.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • La Lettre confidentielle

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même

Recevez chaque jeudi,
le sommaire de notre LETTRE CONFIDENTIELLE
qui vous informe sur les dernières actualités
et vous livre ses analyses et ses exclusivités.

Je valide !
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Export   •   Commerce extérieur   •   France   •   Mobilité internationale   •   Medef International   •   Diplomatie économique   •   Mode   •   Aides à l'export   •   Sénégal   •   Afrique   •   
10 décembre 2015

COP21/Énergie : les 5 moteurs de la transition énergétique mondiale selon WWF/LichtBlick

© pixarno-Fotolia.com

En parallèle de la tenue de la conférence sur le climat COP21, qui se tient du 30 novembre au 11 décembre sur le site de Paris-Le Bourget, le WWF (World Wide Fund) et LichtBlick, principal distributeur d’énergie renouvelable en Allemagne, ont publié le 7 décembre un rapport sur les tendances mondiales en matière de transition énergétique intitulé Megatrends in the global energy transition, lequel identifie cinq grandes tendances qui pourraient « radicalement changer le secteur de l’énergie ».

Ce rapport révèle que l’Allemagne, première économie européenne, n’est plus la seule pionnière sur le secteur des énergies renouvelables. De plus en plus de nations à l'instar de la Chine et des États-Unis, responsables de la moitié des émissions mondiales de gaz à effet de serre, commencent à se tourner vers les énergies renouvelables, abandonnant le nucléaire et les énergies fossiles. Les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux des énergies renouvelables sont autant d’arguments en faveur d’une transformation énergétique mondiale.

« Les citoyens veulent aller de l’avant en matière de transition énergétique, explique ainsi Stephan Singer, directeur du programme global sur les politiques énergétiques du WWF International. Nous avons donc besoin d’un accord ambitieux sur le climat à Paris et d’un véritable soutien politique pour avancer encore et toujours dans la transition énergétique mondiale. En donnant encore plus d’ampleur aux tendances actuelles, nous pourrons accélérer le déploiement des énergies solaires et éoliennes. Il faut également envoyer un message fort aux investisseurs afin d’encourager le désinvestissement massif et rapide des énergies fossiles ».

« Nous sommes au cœur d’une révolution industrielle qui va complètement bouleverser le secteur de l’énergie, explique pour sa part Heiko von Tschischwitz, directeur général de LichtBlick. L’énergie renouvelable n’est plus un luxe : elle est accessible par tous à des prix compétitifs (...) Grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons relier des millions de petits sites de stockage et de production d’énergie renouvelable décentralisés pour construire un système énergétique largement aussi rentable et fiable que le charbon, le pétrole, le gaz naturel et l’uranium. »

Renouvelables et décentralisées

Le rapport identifie cinq grandes tendances :

-« L’ère des énergies fossiles touche à sa fin »
En prévision de la mise en place d’objectifs climatiques plus stricts et compte tenu des coûts liés aux impacts sociaux et environnementaux des énergies traditionnelles, les investisseurs retirent progressivement leur soutien aux énergies fossiles. L’exemple le plus récent concerne la compagnie d’assurance internationale Allianz qui s’est désinvesti du charbon, souligne le rapport.

-« Un nouveau futur énergétique est en marche »
Le rapport met en évidence que pour la première fois en 2013 et de nouveau en 2014, davantage de sites de production d’énergie renouvelable ont été construits que de sites fossiles ou de centrales nucléaires. En 2014, les sommes investies dans l’électricité renouvelable étaient deux fois plus élevées que celles investies dans les combustibles fossiles. Depuis 2000, la puissance installée en photovoltaïque dans le monde a été multipliée par 50.

-« L’énergie de l’avenir est renouvelable »
Les changements observés s’expliquent par les grandes avancées technologiques et la chute vertigineuse des prix. Le prix de revient d’un kilowatt/heure d’énergie solaire a diminué en quelques décennies et est passé d’un euro à moins de 10 centimes d’euro dans les pays les plus ensoleillés. À l’avenir, il pourrait chuter à deux centimes d’euro, selon l’Institut allemand Fraunhofer Institute.

-« L’énergie de l’avenir est décentralisée »
La production d’énergie est désormais assurée par des milliards de petites et grandes centrales d’énergie renouvelable. Grâce à des techniques toujours plus efficaces et décentralisées, la pauvreté énergétique pourrait être éradiquée.

-« L’énergie de l’avenir est numérique »
Après la réduction des coûts de production des renouvelables, la mise en place de la législation et la mobilisation de ressources financières par le secteur privé, le passage au numérique et la décentralisation de la production caractériseront de nombreux aspects du futur système énergétique.

Sur le contexte français, Pierre Cannet, responsable du programme Énergie et Climat au WWF France, souligne qu’avec « 14,2 % de part d'énergies renouvelables dans sa consommation finale brute d’énergie en 2013, la France sur le rythme actuel accusera un retard qui ne lui permettra pas d'honorer son objectif de 23 % d'ici 2020. Si la loi pour la transition énergétique a su fixer des jalons encourageants pour le déploiement des renouvelables, l'application, la programmation pluriannuelle et les moyens alloués seront déterminants. La France doit ainsi traduire par des actes le choix des renouvelables si elle ne souhaite pas rester sur la touche aux niveaux européen et mondial. »

V. A.

Pour en savoir plus :
Retrouvez le rapport Megatrends in the global energy transition et ses infographies sur :
http://www.energiewendebeschleunigen.de/fileadmin/fm-wwf/lichtblick/Megatrends-of-Energy-Transition.pdf

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >