Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Commerce mondial : le coronavirus coûterait 320 milliards de dollars par trimestre
© MG-Fotolia.com
Entreprises & secteursPays & marchés

Le commerce mondial, en raison du coronavirus, pourrait être amputé au total de 320 milliards de dollars chaque trimestre cette année, dont 161 milliards pour les marchandises, 125 milliards pour les voyages et 32 milliards pour le transport, d’après l’assureur Euler Hermes (EH), qui confirme ainsi les premières tendances mises en valeur lors des travaux de révision de ses prévisions semestrielles. Le coronavirus sera ainsi « une barrière douanière majeure en 2020 », expliquent les experts d'EH, leader mondial de l'assurance crédit, dans une communication en date du 5 mars.

L’impact serait particulièrement fort pour la Chine, avec des pertes à l’export de 190 milliards de dollars, (198  milliards pour les biens, 72 milliards pour les voyages et 10 milliards pour le transport). En définitive, l’ex-Empire du Milieu est touché à tous les niveaux : production-consommation-échanges.

Une perte à l’export de 129 milliards en Europe

Sur les 320 milliards de perte du commerce mondial, une part de 129 milliards serait pour l’Europe (53 milliards pour les biens, 53 milliards pour les voyages et 17 milliards pour le transport), dont 21 milliards pour l’Italie. Les pertes potentielles pour la France pouvaient atteindre 20 milliards chaque trimestre. Le retour à des niveaux d'activité normaux ne serait que progressif dans les services. La reprise serait graduelle également dans les biens en mars et avril, et pourrait s'accélérer vers la fin du mois de mai.

A titre de comparaison, EH indique que le montant de 320 milliards équivaut au coût des tensions commerciales États-Unis-Chine pendant un an ou à une hausse moyenne des taxes à l’importation de +0,7 point - ce qui, au passage, ferait passer à la fin du premier trimestre à 6,5 % le droit de douane moyen dans le monde.

Selon Euler Hermes, un dollar fort, des prix de matières premières en baisse et une demande qui faiblit provoquera une récession du commerce nominal tout le long de l'année en cours. Les échanges internationaux devraient se contracter au premier semestre.

Desk Moci

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >