fbpx s

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Commerce extérieur / France : le déficit se stabilise en janvier (Douanes)
© Jens-Fotolia.com
Entreprises & secteursPays & marchés

Sous l’effet d’une brusque accélération des importations (+ 3 % à 45,3 milliards d'euros), en particulier dans les industries aéronautique (approvisionnements en turboréacteurs), spatiale (acquisition d'un module pour satellite météo) et chimique (approvisionnements pour la filière nucléaire), et tandis que les exportations n’ont progressé que légèrement (+0,5 % à 39,3 milliards d'euros), le déficit de la balance commerciale tricolore s’est creusé de 1,1 milliard d’euros en juillet pour atteindre - 6 milliards d’euros, d’après les dernières statistiques* de la Douane publiées le 7 septembre.

Dans l’industrie aéronautique et spatiale, les importations sont en hausse avec des « approvisionnements massifs » en turboréacteurs auprès du Royaume-Uni et des États-Unis, et avec l’achat de parties de satellite à l’Allemagne (module pour satellite météo d’un montant de 163 millions d’euros) auxquelles sont venues s'ajouter des acquisitions d’avions gros porteurs auprès de ce même partenaire, réalisée hors du cadre de la fabrication coordonnée d’Airbus.

Autre secteur affecté par la poussée des importations, la chimie. « Traditionnellement excédentaires, les échanges de produits chimiques enregistrent un déficit inattendu en juillet », ont signalé les douanes. « Cet aléa, estiment les douanes, tient à l’importation que représente un déstockage massif de produits radioactifs jusqu’alors entreposés “sous douane”, c’est-à-dire dans l’attente d’une utilisation en tant qu’intrants dans les circuits ordinaires de consommation industrielle ». En outre, un achat direct à la Suède de produits destinés à l’industrie nucléaire (éléments combustibles non irradiés) ainsi que des acquisitions de produits pétrochimiques aux Pays-Bas ont également contribué à amplifier les importations du secteur.

S'agissant des approvisionnements de produits pétroliers raffinés, ils sont en hausse aussi bien en volumes qu'en termes de prix, effaçant leur recul de juin. Les achats se sont rétablis notamment auprès du Moyen-Orient, de l’Afrique, des Pays-Bas et de l’Espagne « et, ajoute la Douane, connaissent, de plus, une poussée depuis la Chine ».

Au total, le déficit cumulé des 12 derniers mois, d’août 2016 à juillet 2017, atteint - 62,5 milliards d’euros, contre - 48,3 milliards pour l’année 2016.

Desk Moci

Pour en savoir plus :
*Consulter l'étude mensuelle (juillet 2017) des chiffres du commerce extérieur des douanes en fichier PDF

Pour prolonger :
Commerce extérieur / Export : au-delà du déficit, quelques bonnes nouvelles

Chiffres du commerce extérieur - Juillet 2017 - Douanes
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >