fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.


Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.



  • BEST-OF

    Recevez tous les vendredis, les articles les plus populaires de la semaine.

  • NOUVEAUTÉS

    Soyez au courant des nouvelles parutions mensuelles du Moci et de toutes nos offres spéciales.

  • ÉVÉNEMENTS

    Suivez tous les événements du MOCI :

    - Forum Moci,
    - Forum Afrique,
    - Palmarès Moci des PME et ETI à l'international
    et ceux de nos partenaires.
  • LE SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE

    Recevez chaque jeudi, le sommaire des articles de la Lettre confidentielle qui vous informe sur les dernières actualités et vous livre ses analyses et ses exclusivités. Les articles entiers sont payants ou accessibles via abonnement.

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X
X

Entreprises & secteurs

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Commerce extérieur   •   France   •   Union européenne   •   Entreprises   •   Royaume-Uni   •   États-Unis   •   Brexit   •   Export   •   Commerce international   •   Commission européenne   •   
30 janvier 2018

Agroalimentaire / Export : la Nouvelle-Aquitaine lance son concept “SO France” à Singapour

© Bertrand Leroy

Pour exporter en Asie du Sud-Est des produits emblématiques de la gastronomie française, l’Agence de l’alimentation de Nouvelle-Aquitaine (AANA) et le groupe coopératif agricole français InVivo ont imaginé un concept de bistrot-épicerie déposé sous la marque « SO France » qui ouvrira ses portes le 21 mars prochain à Singapour et mettra à l’honneur les spécialités du Sud-Ouest de la France.

Le projet SO France, structure détenue à 49 % par l’AANA et à 51 % par InVivo, a été dévoilé le 24 janvier à Paris à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine dans le quartier Pyramides, à proximité de l’avenue de l’Opéra, artère de la capitale fréquentée par de nombreux touristes. « La Nouvelle-Aquitaine est la première région agricole et agroalimentaire d’Europe. Et c’est aussi la région avec le plus de sigles de qualité [pour les filières agroalimentaires] », a rappelé Alain Rousset, président de la Région, lors de la présentation en avant-première de SO France (notre photo). La Nouvelle-Aquitaine est aussi une région « qui porte des filières qualitatives qui font l’image de la France à l’international », a déclaré pour sa part Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo.

620 références « emblématiques » de la gastronomie française

Situé au cœur des quartiers de Bugis et du Central Business District de la cité-État, dans le nouveau complexe Duo Galleria, l'espace SO France, dont l'inauguration est prévue le 21 mars, a été envisagé comme un concept-store afin de proposer aux consommateurs plusieurs espaces pour s’initier à la cuisine française. D'une surface totale de 447 m2, dont une terrasse de 70 m2, le concept-store intègrera une boutique-épicerie, qui offrira une large gamme de produits gourmets des treize régions françaises (dont plus de la moitié proviennent de la Région Nouvelle-Aquitaine), un point de restauration s'inspirant des bistrots français, et un bar à vins. Les clients du bistrot pourront d'ailleurs retrouver dans l’épicerie les produits qu’ils ont consommés sur place.

Au total, 620 références d'épicerie fine sucrée (cannelés, sablés, galettes au beurre, gaufres, madeleines, cakes, pains d’épices, confitures, miel, chocolat…) et salée (huiles, vinaigres, moutardes, piment d’Espelette…), fournies par 46 producteurs régionaux seront en vente dans l’épicerie. Les clients pourront également y trouver des produits frais comme de la charcuterie (jambon de Bayonne, saucisson, pâté de campagne), des fromages, du beurre mais également des huîtres de Marennes-Oléron et d’Arcachon ou du caviar d’Aquitaine, ainsi que des fruits et légumes (melons, tomates, asperges), selon la saison.

Le bistrot, dont la carte est élaborée par le chef français Frédéric Coiffé, mettra à l'honneur la «bistronomie », contraction de « gastronomie » et de « bistrot ». Enfin, le bar à vins proposera une dégustation au verre, accompagnée de tapas revisitées à la française. « À terme, il y aura certainement une boulangerie, on y réfléchit », a confié Thierry Blandinières.

L'objectif pour InVivo et l'AANA est de faire de cet espace un lieu d'animation où seront proposés des cours de cuisine, des démonstrations culinaires et des dégustations de vins, assurés par le chef et les producteurs.

En ce qui concerne le référencement des produits, un comité de sélection, réunissant des membres d’InVivo et de l’AANA, réalise la sélection des produits qui sont dégustés avant d’être validés. « On privilégie les produits peu présent à l’export et à Singapour », a précisé Jean-Pierre Raynaud, président de l’AANA, lors de la conférence de presse.

Les produits de facto éligibles à la marque SO France sont les vins ou spiritueux sous Indication Géographique (AOC ; AOP ; IGP), les produits alimentaires bruts sous AOP ; IGP ; STG ; AB ; Label Rouge, les produits alimentaires transformés (incluant les boissons) AOP ; IGP.
Un cahier des charges strict a été mis en place, il est consultable sur demande.

Un transport et une logistique « clé en main » pour les fournisseurs et producteurs

Côté logistique, pour acheminer les produits sur place, InVivo – présent à Singapour à travers sa plateforme InVivo Group Asia Pte Ltd – travaille avec le transitaire Seafrigo basé au Havre, spécialisé dans le transport international de denrées alimentaires. Ce dernier dispose d’une agence et d’entrepôts dans la cité-Etat. « Il gère la réception et le dédouanement, sous contrôle du directeur de SO France à Singapour », indique au Moci Emmanuelle Fragnaud, chargée de mission chez SO France. «La consolidation des marchandises, ajoute-t-elle, se fait au Havre ».

Les produits d’épicerie, les vins, les produits frais à date limite de consommation (DLC) longue sont expédiés par conteneurs maritimes tandis que les produits extra-frais, à DLC plus courte, sont acheminés par avion cargo. La société So France Exploitation est responsable de la prise en charge du transport et de la logistique pour les fournisseurs et producteurs.

S'agissant des obligations documentaires et de l'adaptation de l’étiquetage en conformité avec la réglementation singapourienne, « SO France accompagne les fournisseurs dans ces démarches », renseigne encore Emmanuelle Fragnaud. Chaque entreprise reçoit des instructions personnalisées (en fonction des catégories de produits) pour l’émission des documents export (certificats sanitaires, attestations export etc.) ainsi que l’édition de contre-étiquettes (pour les bouteilles de vin) conformes à la réglementation locale.

Singapour, un hub sur l’Asie du Sud-Est

S’inspirant fortement du dispositif Maisons Sud Ouest France, lancé en 2013 par les anciennes régions Midi-Pyrénées et Aquitaine pour promouvoir leurs produits agricoles et agroalimentaires sur le marché chinois, le nouveau concept SO France a été pensé dans l'objectif de cibler Singapour « pour des raisons réglementaires », comme l’a expliqué Jean-Pierre Raynaud.

Lieux de vente et de dégustation dédiés aux vins et produits alimentaires du Sud-Ouest, les Maisons Sud Ouest France ouvertes dans des grandes villes chinoises comme Wuhan et Chengdu ont rencontré des obstacles à l’import en Chine sur certains produits alimentaires comme le foie gras. Mais « sur les vins et spiritueux, ça marche bien », a assuré Jean-Pierre Raynaud.

Avec le nouveau projet SO France et son concept de magasin alliant restauration et grande épicerie implanté à Singapour, InVivo et l'AANA ambitionnent de faire rayonner le savoir-faire gastronomique tricolore en Asie du Sud-Est. « Quand on veut rentrer en Asie, Singapour est un hub pour aller en Malaisie, en Indonésie, en Thaïlande, au Vietnam et aux Philippines », a ainsi souligné Thierry Blandinières. « Singapour, a-t-il renchéri, c’est une vitrine pour toute l’Asie ».
Un investissement de base de 1,5 million d’euros a été déboursé par InVivo pour ce projet « pilote » dans la cité-État. Le premier groupe coopératif agricole français ne cache pas son souhait de déployer, à l'horizon 2020, ce nouveau concept de retail dans d'autres pays de la région via la master franchise, si le succès escompté est atteint.

Venice Affre

*Sur la photo (de gauche à droite) : Jean-Pierre Raynaud, président de l’AANA ; Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine ; Thierry Blandinières, directeur général d'InVivo

Pour en savoir plus :
Consulter le site de SO France : www.so-france.eu

Pour prolonger :
- Agroalimentaire / E-commerce : Louis Le Duff lance Gourming pour doper l’export des petits producteurs
- Ouverture de la première maison « Sud Ouest France » en Chine

 

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >