fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Aides

Xi-Labs, créateur de jeux pour téléphones portables, a pour parrains, Antoine Weil, un CCEF qui a fait toute sa carrière dans les télécoms, et Bruno Rebillé, qui l’a guidé dans la jungle des aides publiques.

Le contact est tout de suite passé entre Ivo Flammer, P-dg de la société XiLabs, qui créé des jeux urbains sur téléphone portable, et Antoine Weil, CCEF, qui a fait toute sa carrière dans les télécoms. Quand il a rencontré son futur parrain par l’intermédiaire de la CCIP, Ivo Flammer avait déjà établi une stratégie d’action à l’international mais comme il l’explique : « Cela m’intéressait de raconter mon plan et de rencontrer quelqu’un d’expérience qui me donne son avis. L’avantage c’est qu’Antoine Weil est un homme de terrain. Il peut comprendre mes problèmes car il les a vécus aussi. » De son côté, Antoine Weil constate : « Un dirigeant d’entreprise, surtout dans une PME, se sent souvent très seul. Il apprécie d’avoir un interlocuteur désintéressé avec qui il peut discuter et valider ses choix. »
Ivo Flammer a aussi bénéficié de l’aide d’un deuxième parrain CCEF : Bruno Rebillé, qui l’a guidé dans
la « jungle » des aides publiques. Car, selon lui, « on est informé de manière très générale sur les aides, mais on ne sait pas laquelle choisir exactement. Si quelqu’un qui connaît notre secteur et comprend nos besoins nous conseille la bonne aide au bon moment, c’est évidemment beaucoup mieux ».

XiLabs développe, sur téléphones portables, des jeux qui sont à la fois actifs (les joueurs doivent se déplacer dans la ville) et qui font appel à l’interaction avec d’autres. Or, la PME souhaitait signer des partenariats pour exporter ses produits.
L’aide des CCEF a pu prendre la forme de conseils ponctuels par téléphone sur un point précis. « Cela a vraiment été une aide à la décision », explique Ivo Flammer. Le parrainage a aussi consisté en des réunions plus longues où Antoine Weil a un peu joué le rôle de coach. Il est lui-même très convaincu du potentiel de cette jeune PME innovante. En effet, bien que sur un créneau encore étroit, elle devrait bénéficier de l’accélération impressionnante des fonctions des téléphones portables. « Comme Antoine Weil a une vision globale du secteur, des enjeux et des pays clés dans notre domaine, il peut nous expliquer beaucoup de choses dans différents domaines. Cela nous fait gagner beaucoup de temps », témoigne Ivo Flammer.

Antoine Weil a eu également un rôle quasi pédagogique : « Notre rôle a consisté aussi à l’aider à construire ses accords avec des partenaires au niveau international et à réfléchir sur les principaux points à mettre
dans l’accord. » Tant Ivo Flammer qu’Antoine Weil soulignent l’importance de la confiance dans cette relation de parrainage qui n’est basée sur aucun contrat, aucun écrit.
Six mois après le démarrage du parrainage, les premiers résultats sont là : XiLabs a signé plusieurs partenariats à l’international avec Taiwan et Israël. Et la prospection se poursuit vers la Chine, l’Argentine et le Brésil.

Données clés
XiLabs
Jeux urbains sur téléphones portables
Effectif : 5 personnes
CA 2009 : 200 000 eurosdont environ 50 % à l’export
Parrains CCEF : Antoine Weil et Bruno Rebillé

Sophie Marek

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >