fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

AidesEntreprises & secteursPays & marchés
A la question : "Jean-Louis Gagnaire* a-t-il un plan C pour Erai ?", cet administrateur de l'agence rhônalpine chargée de l'accompagnement des entreprises à l'international, répond sans hésiter à la Lettre confidentielle : "Avec deux échecs successifs, et à 6 mois des élections régionales, cela m'étonnerait beaucoup". Après le rejet par une majorité des élus régionaux, coalition hétéroclite entre l'UDC (UMP+UDI), le FN et les verts d'EELV (sauf une), du projet de reprise partielle d'Erai par l'Ardi, intervenu le 18 mai (Lire notre article), plus aucun espoir de voir une solution globale de reprise, même partielle, des activités et des salariés d'Erai, n'était permis. Le débat politique local autour de ce dossier est totalement envenimé par la perspective du prochain scrutin régional de décembre 2015 et l'affrontement entre le président socialiste en place, Jean-Jack Queyranne, qui a du mal à rallier à sa cause les Verts d'EELV, et la tête de liste de l'opposition, Laurent Wauquiez. Seules étaient désormais attendues des offres de solutions fragmentées pour des activités commerciales dans les pays étrangers où Erai est présente, émanant notamment de sociétés privées d'accompagnement membres de l'OSCI, qui a dévoilé le 20 mai sa position...

Ceci est un extrait de la Lettre Confidentielle du MOCI n° 147
diffusée le 21 mai 2015 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter en accès libre le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >