fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Aides

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Accompagnement à l'international   •   Team France Export   •   Business France   •   Aides   •   CCEF   •   Régions   •   CCI   •   Aides à l'export   •   Bpifrance   •   Export   •   
21 mai 2015

Spécial Rhône-Alpes : pas de “plan C” pour Erai, Business France prêt à secourir les VIE, les “privés” de l’OSCI se positionnent

A la question : "Jean-Louis Gagnaire* a-t-il un plan C pour Erai ?", cet administrateur de l'agence rhônalpine chargée de l'accompagnement des entreprises à l'international, répond sans hésiter à la Lettre confidentielle : "Avec deux échecs successifs, et à 6 mois des élections régionales, cela m'étonnerait beaucoup". Après le rejet par une majorité des élus régionaux, coalition hétéroclite entre l'UDC (UMP+UDI), le FN et les verts d'EELV (sauf une), du projet de reprise partielle d'Erai par l'Ardi, intervenu le 18 mai (Lire notre article), plus aucun espoir de voir une solution globale de reprise, même partielle, des activités et des salariés d'Erai, n'était permis. Le débat politique local autour de ce dossier est totalement envenimé par la perspective du prochain scrutin régional de décembre 2015 et l'affrontement entre le président socialiste en place, Jean-Jack Queyranne, qui a du mal à rallier à sa cause les Verts d'EELV, et la tête de liste de l'opposition, Laurent Wauquiez. Seules étaient désormais attendues des offres de solutions fragmentées pour des activités commerciales dans les pays étrangers où Erai est présente, émanant notamment de sociétés privées d'accompagnement membres de l'OSCI, qui a dévoilé le 20 mai sa position...

Ceci est un extrait de la Lettre Confidentielle du MOCI n° 147
diffusée le 21 mai 2015 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter en accès libre le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >