fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© C. Gilguy
AidesEntreprises & secteurs

Le 1er Forum des PME à l’international, organisé à Paris le 11 mars à l'initiative de Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger, a été l'occasion de donner une visibilité bienvenue à la stratégie dite des "familles de produits prioritaires à l'export" et à leurs "fédérateurs", qui ambitionne de faire naître des offres collectives et globales des entreprises françaises sur les marchés export.

Devant un parterre très fourni de dirigeants, représentant 420 PME et grandes entreprises, Matthias Fekl a exprimé son attachement aux quatre grandes familles de produits prioritaires créées par Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur de juin 2012 à mars 2014 : mieux se soigner, mieux communiquer, mieux se nourrir, mieux vivre en ville. Quatre filières à l’export (santé, communication, agroalimentaire, ville durable), auxquelles il a lui-même ajouté les industries culturelles et créatives (ICC), avec "mieux se divertir et se cultiver", et le "mieux voyager", avec le tourisme à la française.

Il s’agit d’une démarche privé-public. Chaque famille est pilotée par un spécialiste du secteur, expert public ou dirigeant d’entreprise appelé fédérateur, véritable animateur d’un groupe de travail. L’idée est double : d’une part, définir pour chacune d’entre elle des marchés cibles, d’autre part, répondre à la demande des pays émergents et, plus particulièrement, aux besoins de leurs nouvelles classes moyennes. Les secteurs sélectionnés correspondent à des savoir-faire français reconnus dans le monde, représentés soit par des champions internationaux soit par des PME et ETI performantes, voire les deux...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle diffusée aujourd'hui auprès de nos abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter librement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >