fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont indisponibles suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

AidesPays & marchés

Avec le premier Forum des PME à l'international, qui aura vocation à être décliné chaque année dans les 13 futures Régions issues de la réforme territoriale, « l'idée est d'installer la culture des PME au cœur de l’État ». C'est ainsi que Matthias Fekl, secrétaire d’État au Commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger a résumé le 11 mars l'objectif qu'il poursuivait avec cet événement.

Outre tout l'écosystème du commerce extérieur, il y avait convié en ouverture, pour donner la « vision des Régions », Alain Rousset (à droite sur notre photo), le président de l'Association des régions de France (ARF) et de l'Aquitaine, alors que se profile une importante réforme territoriale qui va aboutir à la création de 13 régions et bouleverser les dispositifs régionaux de soutien aux PME. Et, the last but not the least, Matthias Fekl a réussi à obtenir que deux grands partenariats soient signés à cette occasion, dont celui entre Business France (BF), CCI France et CCI France International, qui a nécessité de longs mois de discussion*, et un autre –sans doute plus aisé– entre BF et les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF).

Organisé aujourd'hui au centre de conférence du ministère des Affaires étrangères et du développement international, ce forum dédié aux PME visait en effet à présenter le dispositif de soutien public à l'internationalisation des PME issu des réformes récentes de simplification. Pour l'affluence, ce premier essai est plutôt réussi. Le secrétaire d’État a indiqué que les PME étaient « plus de 400 » présentes, soit, pour lui, « la première excellente nouvelle de la journée ».

Toutefois, beaucoup de représentants des opérateurs d’État et de leurs partenaires ont rempli également la salle, tous invités à participer aux efforts de simplification et de coordination. Un clip vidéo dévoilé à cette occasion, qui sera diffusé sur les réseaux sociaux, doit y contribuer : pas moins de onze acteurs se succèdent pour dire en quelques secondes ce qu'ils peuvent faire pour la PME à différentes étapes de son parcours à l'export. Pour partir à la conquête des marchés (ACPCE, CGPME, Medef, CCEF), pour réussir son développement commercial export (CCI en France et à l'étranger, BF, sociétés privées d'accompagnement de l'OSCI...), sécuriser et financer sa démarche (Douane, Direction des garanties publiques de Coface, Bpifrance).

Ce clip qui a d'ailleurs fait sourire Alain Rousset : « Dans cette vidéo, il y a encore beaucoup de monde alors que nous devons faire passer ce matin le message de la simplification ». Matthias Fekl a de l'humour, depuis sa nomination en septembre, il a pu mesurer le chemin à parcourir. Le message de l'effort de simplification est sans doute mieux passé avec la signature en milieu de matinée des nouveaux partenariats.

Partenariat Business France/CCI France/CCI France international : « Un parcours simplifié de l'export » pour 3 000 entreprises d'ici 2017

La première convention a été signée par Muriel Pénicaud, directrice-générale de BF et Alain Bentéjac, président du Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) : elle vise à renforcer le rôle des CCEF et leur articulation avec BF et prévoit notamment que 150 référents PME en France et à l’étranger seront nommés parmi les CCEF et disponibles avant fin 2015 pour des actions de parrainage et l’identification de référents en régions et à l’international. Cette action se calera aussi sur les orientations des six familles prioritaires à l’export du Commerce extérieur (agroalimentaire, santé, nouvelles technologies de l’information et de la communication, ville durable, tourisme et industries culturelles et créatives).

La deuxième convention, la plus attendue sans doute, a été signée par Muriel Pénicaud, Jean-François Gendron, président de CCI international, le réseau mutualisé d'accompagnement à l'export des CCI en France, et Arnaud Vaissié, président de CCI France international, qui regroupe les CCI françaises à l'étranger. Ce texte, que le réseau consulaire a présenté comme un « partenariat stratégique pour le développement des PME à l'international » dans son propre communiqué publié aujourd'hui, précise les rôles de chacun de ces organismes dans l’accompagnement des PME à l’international depuis la France jusque dans le pays étranger.

Elle vise à proposer à ces entreprises un parcours simplifié, lisible et efficient, à rationaliser l'articulation des savoir faire respectifs des trois partenaires, et enfin à soutenir la structuration et le positionnement de l'offre française à l'étranger, notamment dans les six familles prioritaires à l'export. L'objectif fixé aux signataires de ce partenariat : d'ici 2017, faire bénéficier 3 000 entreprises, essentiellement issues des six familles prioritaires à l’export, de la mise en place de ce parcours simplifié d’accompagnement à l’export, en vue de développer au moins 1 000 courants d’affaires.

Enfin, également en vedette lors de ce forum, les fédérateurs des six familles de produits à l'export –ou leurs représentants–, ont pu donner des détails et des exemples concrets d'actions au cours de six ateliers dont les restitutions ont été effectuées par leurs chefs de file, la plupart issus du monde économique. Il s'agit de Michèle Pappalardo (Vivapolis-Ville durable), David Sourdive (Santé), Bruno Bonnel (NTIC), Jean-Bernard Falco (Savoir-faire du tourisme), et Isabelle Giordano (Biens culturels et créatifs). Seule absente, Catherine Chavrier (Agroalimentaire) a été remplacée au pied levée par Agnès Romatet-Espagne, la directrice des Entreprises et de l'économie internationale au Quai d'Orsay.

Ces six filières et leur chefs de files apparaissent désormais comme les véritable chevilles ouvrières des priorités par secteurs et pays du gouvernement en matière de mobilisation des PME à l'export.

C. G.

*Lire notamment : Business France-CCI France International : la longue marche vers un “parcours de l’export unifié”

 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >