fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Aides

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Accompagnement à l'international   •   Team France Export   •   Business France   •   Aides   •   CCEF   •   Régions   •   CCI   •   Aides à l'export   •   Bpifrance   •   Export   •   
17 février 2016

Financements export : Bercy muscle encore son arsenal de soutien aux exportateurs

© Ch gilguy

Le volontarisme du gouvernement en matière de soutien aux exportations ne se dément pas. Lors de la journée Bercy Financements export 2016, qui a fait salle comble le 16 février avec plus de 400 personnes, les ministres financiers de Bercy, Michel Sapin et Emmanuel Macron, de même que Matthias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, ont multiplié les signaux positif à l’adresse des entreprises françaises, pour les inciter à aller saisir les opportunités de l’export. Leurs arguments ? Un arsenal de financements export musclé que vient compléter une réforme des règles de part française réclamée de longue date par les exportateurs.

Les grandes réformes engagées l’an dernier, réalisées ou en cours, pour simplifier les instruments de financements export et développer l’arsenal des soutiens financiers ont été rappelées par les ministres et ont été commentées lors de tables rondes. Elles sont en effet nombreuses, nous les avons présenté en détail dans nos différentes publications ces derniers mois (voir en fin d'article) :
-refinancement des crédits export mis en place par la Sfil (pour les grands contrats supérieurs à 70 millions d’euros) ;
-lancement d’une activité de crédits export par la Bpifrance pour les petits montants (en prêteur seul de 5 à 25 millions d’euros, en cofinancement jusqu’à 75 millions d’euros) ;
-lancement de prêts du Trésor non concessionnels (montant de l’ordre de 10 à 70 millions d’euros) ;
-création d’un dispositif subsidiaire d’assurance-crédit export court terme pouvant être activé en cas de défaillance du marché privé sur des pays hors zone UE et OCDE ;
-lancement du chantier de transfert de la gestion des garanties publiques de Coface à Bpifrance pour simplifier le dispositif…

Ceci est l'extrait d'une Alerte
diffusée le 17 février 2016 auprès des abonnés de la Lettre confidentielle du Moci
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >