fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

© D.R.
AidesEntreprises & secteurs

Dans un communiqué conjoint diffusé tardivement le 29 novembre et tôt ce matin, les trois ministres de tutelle de Business France ont dévoilé les grandes orientations des réformes du dispositif public d’appui à l’internationalisation des entreprises proposées par son directeur général, Christophe Lecourtier, et « qu’ils accueillent favorablement ». Elles avaient été remises par ce dernier le 10 novembre dernier à Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des finances. S’il faudra patienter encore quelques semaines pour en connaître les détails concrets, ce communiqué scelle officiellement les fondements d’une future réorganisation destinée à « soutenir les exportations des entreprises françaises et stimuler le développement des investissements étrangers en France » et confirme la volonté du gouvernement de simplifier drastiquement un écosystème d’accompagnement encore proche du millefeuille.

Pour le volet « export », la volonté de mettre fin aux logiques de cloisonnement ou de rivalité pour servir un objectif commun est réaffirmée : « l’objectif est d’accroître à la fois le volume d’exportations et le nombre d’exportateurs grâce à un service public de l’export innovant, inclusif et collaboratif, fondé sur une organisation repensée des acteurs, dont l’opérateur d’Etat Business France et les chambres de commerce, en France et à l’étranger, BPI, le secteur privé » indique le communiqué. On note au passage que les trois ministères ont pris soin de n’oublier aucun acteur...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 261
diffusée le 23 novembre 2017 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite, cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >