fbpx

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

X

NEWSLETTERS DU MOCI


Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'ainstance->generate_random_word(); $prefix = mt_rand(); $img_name = $captcha_instance->generate_image( $prefix, $word ); ?>

CODE DE SECURITE :

captcha

Attention !

Il semblerait que vous ayez déjà souscrit à cette offre.

Je poursuis quand même
X

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

X

Pour terminer votre inscription, vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous

Pays & marchés

Recevez l'actu la plus populaire de la semaine en vous abonnant au

BEST OF du MOCI

En ce moment
Union européenne   •   France   •   Commerce   •   Brexit   •   Commerce extérieur   •   Afrique   •   Diplomatie économique   •   Cian   •   G7 Biarritz   •   États-Unis   •   
15 novembre 2011

Midest 2011 : le Portugal et la mécanique à l’honneur

Aujourd'hui s'ouvre la 41ème édition du salon de la sous-traitance industrielle Midest, qui attend 1 750 exposants et quelque 40 000 professionnels de tous les secteurs d’activité (dont environ 15 % de donneurs d’ordres internationaux de plus de 70 pays). La sous-traitance française demeure l’offre principale avec environ 60 % des exposants. 17 régions françaises regroupant environ 600 entreprises sur une surface totale de plus de 6 500 m² seront présentes, avec le retour remarqué de la Bretagne.

Côté international, plus de 650 entreprises venues de plus d’une trentaine de pays participeront. Une vingtaine d’entre eux bénéficieront de pavillons officiels. La tendance est, en 2011, à la baisse de la participation des exposants asiatiques et à une forte augmentation de ceux de l’Europe orientale, avec des pays comme la Bosnie, la Serbie, la République tchèque, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie ou encore la Pologne.

Du côté de l’Europe occidentale, si l’Allemagne progresse fortement, le Portugal, pays à l’honneur, se distingue particulièrement par sa participation record. Il bénéficiera de nombreuses animations : un pavillon à l’entrée sud du salon avec une partie institutionnelle présentant l’industrie et la sous-traitance nationales et une seconde composée de stands de sous-traitants et industriels du pays, un programme de conférences et de tables rondes dédiées…

Face au contexte économique incertain, les organisateurs du salon ont mis en place de nouveaux services pour les exposants et visiteurs, comme par exemple une offre de solutions issues de la transformation du bois, ou le lancement d’un programme de rendez-vous d’affaires. On peut citer également la création d’un Village Environnement & Services dans lequel seront organisées des conférences spécifiques et installé le pavillon de l’IFETS (Institut français de l’environnement, des technologies et des services), qui dispensera des informations sur la veille réglementaire, des sujets techniques pour la prévention et le traitement des pollutions ou relatifs à la normalisation/certification.

Cette année, la FIM (Fédération des industries mécaniques) et le Cetim (Centre technique des industries mécaniques) font stand commun. Cet espace baptisé « FIM sous-traitance mécanique/pôle technologique » permet à la sous-traitance mécanique de gagner en visibilité, de porter ses messages ensemble et d’aiguiller les visiteurs sur les stands des 8 professions de la sous-traitance adhérentes de la FIM présentes sur le salon : AFF (Association française de forge), AFFIX (Association des fabricants de fixations mécaniques), AFIM  (Association française des industries du moule, modèle, maquette et métiers associés), AMICS-E&PI (Association de la mécanique industrielle et de constructions spéciales), GIMEF (Groupement français des industries transformatrices des métaux en feuilles minces), SNFR (Syndicat national des fabricants de ressorts), SN.DEC (Syndicat national du décolletage), UITS (Union des industries de traitements de surfaces).

Une soixantaine de conférences gratuites aborderont les dernières avancées techniques, stratégiques ou économiques de la sous-traitance. Les pôles technologiques, animés par le Cetim, le CTIF (Centre de développement des industries de mise en forme des matériaux – Fonderie) et le LRCCP (Laboratoire de recherches et de contrôle du caoutchouc et des plastiques), apporteront également leurs conseils et expertises aux visiteurs et aux exposants. 

Sylvette Figari

Pour en savoir plus :

Lire tous nos contenus sur la mécanique (actualités, salons, sites de référence, appels d'offres) en allant sur le GPS Business et en tapant "Mécanique" dans l'onglet "Quoi"

Lire notre fiche pays sur le Portugal.

Lire nos articles sur la sous-traitance et le Midest en cliquant ici.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >