fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Pays & marchés

Le marché financier indien va être ouvert aux investisseurs
particuliers étrangers pour la première fois, dans le cadre d'une importante réforme
économique destinée à encourager l'investissement étranger, informe la Chambre de commerce et
d’industrie franco indienne (CCIFI).
Cette mesure a été prise "pour élargir la
palette des investisseurs, attirer davantage de fonds étrangers, réduire la volatilité
du marché et renforcer le marché indien des capitaux", a expliqué le
gouvernement dans un communiqué. Elle entrera en vigueur d'ici au 15 janvier.
Jusqu'à présent, les investisseurs étrangers n'étaient autorisés à investir en
Bourse en Inde qu'à travers des sociétés d'investissement ou des programmes
institutionnels. Ce qui a entraîné des résultats
décevants: le principal indice de la
Bourse de Bombay a enregistré un
plongeon de 25% en 2011 et de nombreux analystes prévoient davantage de baisses
en 2012. De plus, le gouvernement
a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'année budgétaire
s'achevant fin mars 2012 à 7,5% contre 9% auparavant, rappelle la CCIFI.

Pour en savoir plus:

Retrouvez notre guide business Inde 2011 dans la rubrique "MOCI pratique"

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >