fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Informations importantes

Les paiements sur le site sont momentanéments indisponible suite à une maintenance.
Nous revenons très vite !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

AFD - Alain Buu
© AFD - Alain Buu
Aides

S’il ne fallait retenir que deux mots de l’intervention de Rémy Rioux (notre photo), lors d'une réunion interne à l’Agence française de développement (AFD) le 4 octobre, ce serait « autonomie » et « Afrique ». D’après un participant à cette assemblée à huis clos, organisée 100 jours après la prise en mains de l’institution par l’ancien secrétaire général adjoint du Quai d’Orsay, le directeur général de l’AFD veut « convertir la machine administrative en une organisation souple, avec des circuits courts, capable de lui donner une réelle autonomie ».

Le fait que Rémy Rioux ne veuille plus entendre parler du mot « tutelle », préférant le remplacer par « actionnaires », illustrerait sa volonté de transformer l’AFD en une sorte de « Jica », du nom de l’agence japonaise de coopération, indépendante de l’État. Le rapprochement avec la Caisse des dépôts (CDC) devrait lui en donner l’opportunité...

Ceci est un extrait de la Lettre confidentielle du MOCI n° 208
diffusée le 6 octobre 2016 auprès de ses abonnés
Pour lire la suite cliquez ICI
Pour consulter gratuitement le sommaire de la dernière Lettre, cliquez ICI
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >