Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Transports & logistique

L’Union des aéroports
français (UAF) vient de publier son bilan pour 2011. Il n’est pas
brillant : soit 2,45 millions de tonnes de fret traité (hors trafic
postal) en France métropolitaine, un tonnage en retrait de 4 % sur celui de
2010.

Il est vrai que la plupart des places aéroportuaires européennes, à l’exception
de l’Allemagne, ont enregistré une  croissance faible ou une baisse. Le contexte
mondial, lui aussi, n’est guère favorable : l’Association du transport aérien
international (IATA), avait annoncé une contraction de 0,6 % du trafic mondial
de fret en 2011 par rapport à 2010, ainsi qu’une nette détérioration des
coefficients de charges (45,9 % en 2011, contre 48,1 % en 2010). Ces
coefficients moyens de charge des avions ont d’ailleurs poursuivi leur plongée
en janvier 2012 (à 41 %).

Le cas de la France
est spécifique, puisque les aéroports d’Ile-de-France totalisent 89 % du trafic
de fret du pays. Le premier aéroport de l’Hexagone, Roissy accuse un recul de
4,11 %, soit un trafic de fret embarqué et débarqué de 2,08 millions de tonnes.
Le total traité par le groupe Aéroports de paris (ADP gère Orly et Roissy)
s’est chiffré l’an passé à 2,18 millions de tonnes (-3,83 %), hors trafic
postal.

Longtemps numéro un européen du fret, ADP s’est fait doubler dès 2010 par
Francfort (2,16 millions de tonnes, hors trafic postal en 2011). Mais le premier aéroport d'Allemagne voit sa croissance stoppée, suite à l’interdiction des vols de nuit.

Un autre aéroport allemand, celui de Leipzig,
connaît une forte croissance, notamment suite à l’implantation du nouveau hub
géant de DHL : soit 760 350 tonnes traitées en 2011 (+14,7 % par
rapport à 2010). Cologne n’est pas en reste, avec 742 000 tonnes (+13 %),
de même que Munich (+6 %).

Paris subit également la concurrence des aéroports d’Amsterdam et de Londres,
qui ont fait un bon score sur le fret en 2011. Le néerlandais enregistre une
progression de 0,8 % de ses tonnages (1,51 million de tonnes), tandis que le britannique
affiche 1,68 million de tonnes (+0,7 %).

G. N.

MOCI pratique :
Pour en savoir plus, voir les documents en bas de page et vous trouverez ci-joint, les sites à suivre :
www.aeroport.fr
www.aeroportsdeparis.fr
www.douane.gouv.fr
www.cylex-france.fr
www.frankfurt-airport.de

www.leipzig.de

www.koln-bonn-airport.de
www.munich-airport.de

www.azfreight.com
www.iata.org

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >