fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

Le site d´enchères en ligne eBay, accusé par de nombreuses marques de faciliter le commerce de produits contrefaits, vient de remporter une victoire judicaire contre L´Oréal et sa filiale Lancôme, en Belgique. Le 31 juillet dernier, le Tribunal de commerce de Bruxelles a débouté le géant français des cosmétiques qui accusait eBay International, eBay Europe et eBay Belgium de ne pas mener une lutte anti-contrefaçon suffisamment active. L´Oréal s´est même vu condamné à payer 15 000 euros pour couvrir les frais de justice.

Le 12 août, dans un communiqué adressé aux médias, eBay s´est réjoui de cette décision de justice « qui confirme que le contrôle des prix et des circuits de distribution par les fabricants est une entrave au choix du consommateur ». « L'alibi de la contrefaçon utilisé par certaines marques contre eBay a été perçu par les magistrats belges comme un prétexte » a estimé le groupe américain. Pour L´Oréal, qui a réagi le même jour, « c'est à tort que le Tribunal (de commerce de Bruxelles) a minimisé le rôle d'eBay dans la commercialisation de produits sur sa plateforme ». Le groupe français a donc décidé de faire appel de cette décision.

L´Oréal réclamait 500 000 euros de réparation
Cette affaire remonte au printemps 2007. C´est à ce moment que Lancôme demande à un huissier de justice d´acheter sur ebay.be des produits portant sa marque. Sur 80 articles acquis par l´huissier, 67 se révèlent être des contrefaçons. Le 22 mai 2007, la filiale de L´Oréal exige d´eBay la mise en place de mesures correctives. D´après Lancôme, cette mise en demeure n´a pas été suivie par le groupe américain. Trois mois plus tard, le fabricant de produits de beauté décide de confier ce dossier à la justice belge et réclame 500 000 euros de dommages et intérêts... Le groupe L´Oréal a aussi porté cette affaire devant les tribunaux français, allemand et anglais qui ne se sont pas encore prononcés.

Ebay n´a pas toujours été aussi heureux dans ses démêlés judiciaires. Le 1er juillet dernier, la justice française a condamné le site d´enchères en ligne à verser plus de 38 millions d´euros au géant du luxe LVMH.

Marine Aubonnet

Marine Aubonnet
Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >