Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Carrières

L’Allemagne a des emplois, tandis que la France a des diplômés mobiles et formés à l’international. Alors que s’ouvre l’année franco-allemande, les marchés de l’emploi des deux partenaires économiques peuvent devenir de plus en plus interdépendants.

L’Allemagne bénéficie d’un marché du travail très dynamique mais souffre d’une évolution démographique défavorable qui la prive de candidats qualifiés. Fin 2010, 986 000 postes restaient à pourvoir selon l’Institut pour la recherche sur le marché du travail (IAB). La conséquence est que de nombreuses entreprises font face à des difficultés de recrutement. Le 12 septembre 2012, Angela Merkel a une fois de plus tiré la sonnette d’alarme en soulignant dans son discours de politique générale les risques d’un manque de main d’œuvre qualifiée. La Chancelière a insisté sur la nécessité d’attirer des travailleurs qualifiés étrangers pour maintenir la compétitivité des entreprises allemandes. La France, plus heureuse sur le plan des compétences disponibles grâce à un vivier important de jeunes diplômés qualifiés et de plus en plus mobiles, l’est moins face au chômage avec un niveau qui frôle les 10 %. Le constat de cette possible complémentarité, joint à une demande accrue des entreprises françaises tentées par le marché allemand (2 200 filiales de sociétés françaises sont implantées en Allemagne), a débouché sur le lancement en 2005 d’une journée de l’emploi franco-allemand : Connecti.

En 2012, l’Allemagne accueille plus de V.I.E que la Chine

Devenu une véritable plateforme du recrutement franco-allemand, Connecti se tient deux fois par an à Paris et à Cologne. La ville allemande se prépare d’ailleurs à accueillir la 6e édition le 5 octobre prochain. « Relancé en 2010 avec une nouvelle formule, cet événement rapproche des entreprises françaises et allemandes à la recherche de candidats biculturels, débutants ou expérimentés, et de V.I.E, dont les entreprises participant au salon sont très friandes », explique Chloé Nicinski, une des responsables du projet Connecti. En effet, l’Allemagne, forte d’un effectif de 747 volontaires accueillis cette année, vient de ravir à la Chine sa place de première destination mondiale des bénéficiaires du programme Volontaire international en entreprise (V.I.E.). Les institutions partenaires de Connecti (la CCI de Paris, la Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie (CFACI), l’Ambassade de France en Allemagne, Ubifrance ou encore l’APEC, et le cabinet de recrutement Eurojob Consulting) en profiteront pour faire le plein de CV.

La précédente édition, qui s’est tenue le 11 mai dernier à Paris, avait recensé plus de 700 offres d’emplois et de stages, face à 750 candidats venus deux fois plus nombreux, qu’en 2011 pour rencontrer les recruteurs d’une quarantaine de grands groupes internationaux (ABB, Altran ou Bouygues Construction) ou de PME (Vermop, Grimme SARL).

Repères

- Journée de l’Emploi franco-allemand Connecti, le 5 octobre 2012 à Cologne : www.connecti.de
- Les sites d’emploi spécialisés dans le recrutement franco-allemand :
Connexion Emploi : www.connexion-emploi.com
Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie (CFACI) : www.francoallemand.com
- Le cabinet de recrutement Eurojob Consulting : www.eurojob-consulting.com
- Année franco allemande (septembre 2012 à juillet 2013) : www.france-allemagne.fr/Recherche-d-emploi, 1010.html

Sylvette Figari

Audencia à l’international avec Altios

Audencia Group (qui réunit Audencia Nantes École de Management, SciencesCom, et l’École Altantique de Commerce) a signé un partenariat important avec Altios International, groupe privé de conseil et
d’accompagnement d’entreprises à l’international. Audencia Group se dote de neuf bureaux de représentation à l’étranger, dont deux principaux en Chine et en Russie. Audencia Group prévoit de développer l’activité d’« Executive Education » (formation pour dirigeants) dans ces deux pays, mais cible également l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, les Etats-Unis, l’Inde, le Mexique et la Pologne. En contrepartie, Altios International déploiera l’offre de formation continue des écoles du groupe auprès de ses clients et partenaires et participera aux événements phares organisés à l’intention des étudiants et des diplômés. Les programmes sont déjà déployés par Audencia Group en Chine et en Russie.

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >