Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

CarrièresPays & marchés

La question mérite d'être posée au vu des résultats de l'étude sur l'évolution des coûts du travail en Allemagne publiée le 11 mars par l'Office fédéral des statistique allemand Destatis et basés sur des chiffres d'European Data Service (EDS).

Selon ces résultats, synthétisés dans un communiqué de presse publié par Destatis (en anglais), en 2012, le coût horaire du travail a progressé de 2,6 % en 2012 par rapport à 2011, soit bien plus rapidement que les dix dernières années. En effet, selon l'étude, la progression moyenne du coût horaire du travail en Allemagne avait été de 1,6 % par an entre 2002 et 2012. Ce rythme était particulièrement bas les cinq premières années (1,3 % entre 2002 et 2007), avant de s'accélérer (2,1 % les cinq années suivantes).

Le coût du travail horaire allemand a même connu une hausse de 2,9 % au troisième trimestre de 2012 par rapport à la même période de l'année précédente. L'Allemagne semble donc bien avoir entamé un rattrapage car la progression moyenne du coût horaire du travail dans l'Union européenne n'a été que de 1,9 % au troisième trimestre de 2012. "Pour le septième trimestre consécutif, la croissance moyenne du coût horaire du travail en Allemagne a été supérieure à la moyenne de l'Union européenne", relève à cet égard Destatis.

Le communiqué détaille par ailleurs les évolutions enregistrées dans les autres pays membres de l'UE au le troisième trimestre 2012 par rapport au troisième trimestre 2011. Les plus forts taux de croissance ont été affichés en Estonie (+7.6%), Roumanie (+7.2%), Bulgarie (+5.9%),
Lithuanie (+5.4%), Hongrie (+5.3%), Pologne (+4,4 %). Les plus faibles ont été le fait de l'Italie (+0.8%), l'Espagne (+0.7%), les Pays-Bas (+0.5%) and Chypre (+0.5%), et la Slovénie a même affiché un recul  (-0.8%).
La France, pour sa part, a enregistré une hausse de 0,9 % de son coût horaire du travail, comme le Royaume Uni.

CG

Pour prolonger
Lire notre dernier guide business Allemagne. Suivre le lien : https://www.lemoci.com/0115-123-Guide-Business-Allemagne-2012.html

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >