fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon compte
2. Mes activités
3. Mes newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

NEWSLETTERS DU MOCI.

Le Moci met à votre disposition 4 lettres d'actus pour répondre à vos besoins de connaissance sur le commerce international.

Cochez les newsletters auxquelles vous souhaitez vous abonner gratuitement. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience sur notre site, réaliser des statistiques d’audiences et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. En savoir plus.

Actualités

 Ubifrance et la Mission économique (ME) à Luanda vont organiser, les 27 et 28 mai prochains à Luanda, le premier forum d´affaires France-Angola, portant sur le partenariat.

« Pour ces rencontres B to B, nous espérons réunir une cinquantaine d´entreprises françaises intéressées par la diversification de l´économie angolaise », a confié au Moci Françoise Wartel, chef de projet à Ubifrance, en marge d´un séminaire d´Ubifrance sur ce grand pays pétrolier.

Le voyage de Nicolas Sarkozy à Luanda, le 23 mai 2008, a marqué « le grand retour de notre pays en Angola », assure Francis Blondet, ambassadeur de France dans cet Etat d´Afrique australe. En juin 2008, un accord de protection réciproque des investissements a même été signé, qui va « entrer en vigueur d´ici à la fin de l´année », selon Michel Gélénine, le chef de la ME à Luanda. Reste que les relations politiques ne sont pas idylliques. Début mars, le Tribunal de Grande Instance de Paris rendra son jugement dans l´affaire dite de l´Angolagate, un trafic d´armes effectué en violation de l´embargo frappant ce pays dans les années 90.

Le principal accusé est le patron de la société Brenco, Pierre Falcone. Les ennuis de cet homme d´affaires ont entraîné une crise diplomatique entre Paris et Luanda. Mais depuis l´arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy la confiance renaît entre les deux capitales. Cette année, le président angolais, José Dos Santos, est attendu à Paris, « plutôt au deuxième trimestre », précise Francis Blondet.
 

François Pargny
 

Sélection de la rédaction sur le même sujet

Cet article vous intéresse ?

Créez une alerte >